Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comte d'harcourt

  • Personnage de Normandie: Augustin de Beaulieu

    Augustin de Beaulieu, né à Rouen en 1589 et mort à Toulon en 1637, est un navigateur et explorateur français. Il fait connaître très tôt sa vocation bien déterminée pour la marine vers laquelle il avait tourné toutes ses études. Dès l’âge de vingt-trois ans, il effectue avec le chevalier de Bricqueville, un gentilhomme normand, un premier voyage sur les côtes d’Afrique dans le dessein d’y établir une colonie française. S’étant attaché, en 1616, à une compagnie formée pour une exploitation commerciale dans les Indes, il obtient la conduite d’un navire sous les ordres du capitaine de Nets. Ils sont attaqués vigoureusement par les Hollandais qui réussissent à leur prendre le plus gros navire, commandé par le capitaine de Nets. Ayant échappé à la prise, la cargaison de celui que montait de Beaulieu est plus que suffisante pour couvrir les frais de l’entreprise. En 1619, il obtient le commandement d’une nouvelle expédition dans les Indes avec deux gros bâtiments et une patache. De nouveau attaqué par les Hollandais qui brûlent un de ses bâtiments alors qu’il revient avec sa cargaison, il réussit à leur échapper en sauvant entièrement l’autre. Appelé, quelques années plus tard, au service du roi, il est envoyé dans l’île de Ré, où les calvinistes venaient de faire une manifestation. Connaissant son mérite et appréciant sa bravoure, le cardinal de Richelieu lui fait donner le commandement d’un bâtiment de guerre pour aller, avec l’armée sous les ordres du comte d’Harcourt, mettre le siège devant les îles Sainte-Marguerite et Saint-Honorat. Après la prise de ces îles et, au retour d’une expédition de l’armée en Sardaigne, il tombe malade à Toulon où il meurt de la fièvre jaune.