Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colonel rémy

  • Idée de Lecture: La résistance en Normandie

    !BZBT3y!!2k~$(KGrHgoH-DoEjlLlzR(4BKkpvHvC!g~~_12.JPG

    Les Français dans la Résistance

    La Résistance en Normandie tome 1 et 2

    récits présenté par le Colonel Gilbert Renault dit Rémy

    Editions Famot en 1975


    Situé face à la Grande-Bretagne qui, refusant de courber le front, avait continué de tenir tête à un ennemi réputé invincible, la Normandie ne pouvait manquer de jouer un rôle de tout premier plan dans la résistance à l'envahisseur de notre patrie.

    C'est sur ses rivages que mon ami, Maurice Duclos dit Saint-Jacques, fut clandestinement débarqué dès le mois de juillet 1940 pour organiser le premier réseau en date de la France Libre;

    C'est à Bruneval, entre Le Havre et Etretat, qu'au cours de la nuit du 27 au 28 février 1942, les Opérations Combinées, dirigées de Londres par Lord Louis Mountbatten, réalisèrent la première opération offensive menée sur notre sol occupé depuis notre défaite, et qui se traduisit par un plein succès.

    Six mois plus tard, ce fut Dieppe, où les nazis virent un désastre pour nos armes, faute d'avoir compris qu'il s'agissait d'un banc d'essai d'où seraient tirées les plus utiles leçons pour le futur débarquement libérateur, dans lequel un modeste peintre en bâtiment de Caen prit sa part en accomplissant un exploit qui s'inscrit parmi les plus remarquables de toute la guerre du "renseignement".

    En  matière d'exploit, celui qui consista à rassembler cent quarante aviateurs alliés abattus dans la forêt de Fréteval, truffé de dépôts de munitions, à les nourrir, les soigner, et les distraire sans qu'aucune patrouille allemande se doutât jamais de leur présence, paraîtra tout aussi extraordinaire.

    Et que dire du maquis crée sous terre à quelques distances de Rouen par Raoul Boulanger, qui aidé des siens, en creusa lui-même les galeries sous sa propre maison?

    Que dire de la superbe audace de l'Opération Jéricho montée par mon ami Dominique Ponchardier contre la prison d'Amiens afin d'arracher au poteau d'exécution plusieurs de ses camarades, condamnés à être fusillés sous peu?

    Que dire du tranquille courage d'une "Marraine", des aventures d'un Ulysse Vermandel, du sang-froid d'un René Duchez assisté de son copain Léon Dumis?

    Que dire aussi, hélas! des souffrances subies par nos camarades de la Sarthe, de l'Orne, de l'Eure et Loir, et de l'Eure, de l'interrogatoire d'un Raymond Hélix dont l'horreur rendrait la lecture insupportable si l'héroïsme n'y triomphait de la brutalité des bourreaux?

    C'est tout cela qu'on trouvera dans " Résistance en Normandie", illustration de diverses formes que prit le combat de l'ombre dans cette province de Française, qui par une destinée singulière neuf siècles après que Guillaume le Conquérant  eut remporté la victoire d'Hastings, vit venir d' Angleterre la plus grande flotte jamais déployée sur la mer, annonciatrice d'une victoire à laquelle tant d'hommes et de femmes, soutenus par une invincible espérance, travaillaient opiniâtrement depuis quatre ans.