Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colonel mocquart

  • Histoire de Normandie: Les combats de Villegats et Hécourt le 22 octobre 1870

     

    Le Poste de Commandement du Colonel Mocquart, commandant des Mobiles de l'Eure est installé à Hécourt depuis le 19 octobre 1870.

     

    Le 22 octobre, les 3000 prussiens du Général von Redern occupent Villegats et Cravent, en prévision d'une attaque contre le camp des Mobiles de l'Eure.

     

    Mais à 11 heures du matin, le Colonal Mocquart prend les devants et organise une poussée en avant de son régiment renforcé par 3 compagnies du 3 ème Bataillon des Mobiles de l'Ardèche et 1 compagnie des Eclaireurs de Caen, soit en tout 1500 hommes qu'il répartit en 2 colonnes. A peine sortis des bois d'Hécourt, les Mobiles subissent le bombardement de l'artillerie prussienne.  

    Déployés en tirailleurs à l'orée de la forêt, ils stoppent la contre-attaque prussienne, puis lancés au pas de course, ils progressent vers la batterie qui les canonne.

     

    A 15 heures, surpris par la vigueur de l'attaque, les prussiens battent en retraite, poursuiis pendant près d'une heure, jusqu'aux abords du village de Lommoye.

     

    Alors, craignant d'exposer ses hommes, le Colonel Mocquart fait sonner la retraite, et les Mobiles regagnent le camp d'Hécourt.

     

    Au cours du combat, les Mobiles de l'Eure déplorent la perte de plusieurs hommes. Deux d'entre-eux, Jules Lesueur et Jules Rousseau sont inhumés à Lommoye et leurs noms figurent sur le monument aux morts du village.

     

    Le 3 ème Bataillon de l'Ardèche a lui 2 tués et 7 blessés.

    Les restes des 2 mobiles, Brias et Pourrat séjournent dans l'ossuaire du Monument de l'Ardèche à Vernon.