Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chant traditionnel

  • Chant tradi- la chanson de l'été

     

    chant tradi,chant de tradition,chant traditionnel,chant scout,la chanson de l'été
    podcast

  • Chant scout- Quand le ciel est Bleu

    chant scout,chant tradi,chant traditionnel,chant de tradition
    podcast

  • Chant tradi- M'en va-t'à la rivière


    podcast




    M'enva-t'à la rivière

    Pour pêcher du saumon rigodon

    La rivière est profonde

    J'me suis coulé au fond rigodon



    Refrain:

    Et ric rac et roi désemmaillé

    Qui va touttes les hauts rigodec

    Son petit porte-clé tout rouillé yé-yé

    Vire dévire racotillé yé-yé



    La rivière est profonde

    J'me suis coulé au fond rigodon

    Et sur cette rivière

    Il y a trois moulins

    Lire la suite

  • Chant tradi de Normandie- La fille du Maréchal de France

    Traditionnel - Normandie 

    Brave capitaine, revenant de guerre, cherchant ses amours,
    Les a tant cherchées, qu’il les a trouvées au fond d’une tour.

    Dites- moi la belle, qui vous a fait mettre dedans cette tour,
    C’est mon cruel père qui m’y a fait mettre à cause de vous,

    Maréchal de France, votre fille demande quand elle sortira,
    Brave capitaine, te mets pas en peine, car tu n’ l’ auras pas.

    Je l’aurais par mer, je l’aurais par terre, ou par trahison,
    Allons partons belle, partons pour la guerre, car il y fait bon (!)

    Le père de rage, prends sa fille, l’embrasse, et la jette à l’eau,
    Son amant si brave, se jette à la nage, l’attrape aussitôt.

    À la première ville, son amant l’habille tout en satin blanc,
    À la seconde ville, son amant l’habille tout d’or et d’argent.

    À la troisième ville, son amant l’habille en épousement,
    Elle était si belle, qu’elle passait pour reine dans le régiment.

  • Chant tradi- La fille de Nantes (traditionnel du Vivarais)


    C'est une fille de Nantes s'en allant promener (bis)
    S'y promenant tout doucement dessous le vert feuillage
    Avec trois jolis dragons proches de l'ermitage

    Son père, aussi sa mère, trois jours ils l'ont cherchée (bis)
    L'ont tant cherchée qu'ils l'ont trouvée dessous le vert feuillage
    Avec trois jolis dragons proches de l'ermitage

    Ma fille, ô ma fille, veux-tu t'en retourner ? (bis)
    O père, non, O mère, non, suis fille abandonnée
    Avec trois jolis dragons m'en vais suivre l'armée

    Si vous saviez mon père comme je suis bien ici (bis)
    L'un fait mon lit, l'autre m'habille, l'autre fait ma cuisine
    Et tous trois frisent mes blonds cheveux à la mode de la ville

    Si vous r'tournez à Nantes, faites des compliments (bis)
    Des compliments à mes parents, à ma soeur Angélique
    Celle que je voudrais la voir le restant de ma vie

  • Chant tradi- La Branle de la Mariée



    Ouvrez la porte, ouvrez ! Ouvrez la porte, ouvrez (bis)
    Madame la mariée, ma mie lon la la
    Madame la mariée, ma mie lon la (bis)

    Comment je l'ouvrirai, comment je l'ouvrirai (bis)
    Je suis rien que couchée, ma mie lon la la
    Je suis rien que couchée, ma mie lon la. (bis)

    Tout le long de mon mari, tout le long de mon mari (bis)
    Pour la première nuitée, ma mie lon la la
    Pour la première nuitée, ma mie lon la (bis)

    Ouvrez la porte, ouvrez ! ...



    NB : Cette danse se dansait au soir des noces, sous les fenêtres des jeunes époux. D'abord douce, la chanson est chantée de plus en plus fort accompagnée par le bruit des sabots qui se mettent à frapper le sol en cadence jusqu'à ce que les nouveaux mariés ouvrent la porte et offrent à boire.
    Se danse en cercle. 1è partie : 4 pas de branle simple. 2è partie : 4 pas de branle double.

  • Chant de Marin- Hardi les gars vire au gindeau


  • Culture de Normandie: Dessous le rosier blanc


     

    (bis sur les deux dernières lignes de chaque couplet)

     

    Dessous un rosier blanc,

    la belle s'y promène,

    Blanche comme la neige,

    Belle comme le jour.

    Ce sont trois jeun's capitaines

    Tous trois lui font la cour.

     

    Le plus jeune des trois,

    La prend de sa main blanche,

    Montez, montez, la belle

    Sur mon grand cheval gris,

    A la vill' j'vous emmène

    Dans une hôtellerie.

     

     

    A l'heure du souper,

    La table haute est mise,

    -Mangez, mangez, la belle,

    Soignez votre appétit.

    Avec trois capitaines,

    Vous passerez la nuit.

     

     

    A l'heure du coucher,

    La belle tomba morte.

    -Sonnez, sonner, trompettes,

    Tambours du régiment.

    Puisque ma mignonne est morte

    A l'âge de quinze ans.

     

     

    Où l'enterrerons-nous,

    Cette belle princesse?

    Dans le jardin d' son père,

    Sous un lilas fleuri.

    Nous lui f'rons dire des messes

    Qu'elle aille en paradis.

     

     

    Trois jours, trois jours après,

    Son père s'y promène.

    -Ouvrez, ouvrez, mon père,

    La port' si vous m'aimez,

    Car trois jours j'ai fait la morte

    Pour mon honneur garder.

  • Chant tradi- Nous sommes venu vous voir