Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chanson populaire

  • Chanson populaire de Normandie: Jean de Nivelle

    Jean de Nivelle a trois enfants

    Dont il y en a deux marchands.

    L'autre escure la vaiselle.

     

    Refrain

    Hay avant, Jean de Nivelle

    Hay! Hay! Hay avant,

    Jean de Nivelle est un galant.

     

    Jean de Nivelle a trois chevaux:

    Deux sont toujours par monts et vaux

    Et l'autre n'a pas de selle

     

    Jean de Nivelle a trois beaux chiens:

    Il y en a deux vauriens

    L'autre fuit quand on l'appelle.

     

    Jean de Nivelle a trois gros chats:

    L'un prend souris, et l'autre rats.

    L'autre mange la chandelle

     

    Jean de Nivelle a un valet

    S'il n'est ni beau, il n'est pas laid

    Il accoste une pucelle.

     

    Hay, hay, hay, avant,

    Jean de Nivelle est triomphant.

  • Culture de Normandie: chant " Un jour dans la prairie"

    Un jour dans la prairie j'allais me promenant; (bis)
    En chemin je rencontre la fill' d'un président
    "Dansez légèr's mesdames,
    Dansez légèrement."



    2.
    Elle était endormie au pied d'un rosier blanc, (bis)
    Sa robe était légère et s'envolait au vent.
    "Dansez légèr's mesdames,
    Dansez légèrement."



    3.
    Moi qui vient par derrière j'aperçois ses bas blancs, (bis)
    Et autre chos' mesdames, qui m'a paru charmant.
    "Dansez légèr's mesdames,
    Dansez légèrement."



    4.
    C'est sa belle jarr'tièr' à beaux rubans; (bis)
    Heureux, heureux, mesdames, qui sera son amant !
    "Dansez légèr's mesdames,
    Dansez légèrement."

  • Culture de Normandie: Chant " Voilà le joli carillon"

    Il y a un clocher chez nous
    Dont le carillon est bien doux,
    Un sonneur plein de galanterie
    Est chargé de la sonnerie Tintin
    Tique tin tin, tique tin ton,
    Voilà le joli carillon !



    2.
    Une belle fill' de seize ans
    Se présente avec son galant :
    Nous venons pour qu'on nous marie
    Mettez en train la sonnerie Tintin
    Tique tin tin, tique tin ton,
    Voilà le joli carillon !



    3.
    Elle tient avec embarras
    Un p'tit enfant dans ses bras
    Elle demande à l'instant même
    Qu'on sonne aussi pour le baptème Tintin
    Tique tin tin, tique tin ton,
    Voilà le joli carillon !



    4.
    Une veuve habillé' de noir
    Près du sonneur vient chaque soir.
    Et pour le repos du mari
    Ils font tinter la sonnerie, Tintin
    Tique tin tin, tique tin ton,
    Voilà le joli carillon !



    5.
    Sonnez donc, cloches de chez nous !
    Sonnez sonnez, pour les époux,
    Sonnez, sonnez, cloch's du village
    Afin qu'ils ne soient pas volage Tintin
    Mais n'sonnez pas pour les jaloux
    Quand aux femm's on fait les yeux doux.

  • Culture de Normandie: chant "La plus belle des trois"

    M'en revenant de ce bois l'autre jour
    D'ouïr le doux ramage des oiseaux,
    J'avais le cœur tout plein d'un triste amour;
    M'en retournant auprès de mes agneaux,
    J'ouï chanter soudain dedans le bois :
    Vraiment c'était la plus belle des trois



    2.
    Dedans le bois alors m'en retournai;
    Là, vis Jeannett' Margot et Marion
    Sous la feuillée du joli bois ramé;
    Je saluai Jeannette par son nom.
    Et de m'aimer la priai plusieurs fois :
    Car c'était bien la plus belle des trois.



    3.
    Hélas ! hélas ! d'elle je fus éconduit;
    De deuil alors rompis mon flageolet,
    Puis je m'en fus au champ des fleurs cueillir.
    A Marion j'offris mon beau bouquet,
    Mais pour amant ne voulut pas de moi;
    C'était pourtant la plus belle des trois.



    4.
    Si c'est ainsi, ô cruelle bergères
    Las ! pour toujoiurs mes adieux je vous dis;
    Je n'aime pas les filles autant fières.
    Mais la troisième alors me répondit :
    Gentil Robin, lundi venez au bois;
    Ce fut pour moi la plus belle des trois.

  • Culture de Normandie: chant " Dans la cour de ma tante"

    ronde

    Dans la cour de ma tante,
    Plantons le romarin !
    Il y a un coq qui chante,
    Plantons le romarin, mesdames ! (bis)
    Au milieu du jardin !

    2.
    On sait ce qu'il demande,
    Plantons…
    Il demande une femme,
    Plantons…



    3.
    Où en prendrons-nous une ?…
    Qui ne soit pas importune ?…

    4.
    Entre Paris et Nantes…
    Il y en a plus de soixante…

    5.
    Ne prenez pas des blondes…
    Elles aiment trop à grondre*…

    6.
    Ne prenez pas des rousses…
    Elles sont bien trop farouches…

  • Culture de Normandie: chant "Angèle se promène"

    Angèle se promène le long de son jardin, (bis)
    Le long de son jardin, sur le bord de l'île,
    Le long de son jardin, sur le bord de l'eau,
    Sur le bord du vaisseau.

    2.
    Elle y fit la rencontre de trente matelots, (bis)
    De trente matelots, sur le bord de l'île,
    Le long de son jardin, sur le bord de l'eau,
    Sur le bord du vaisseau.

    3.
    Le plus jeune des trente, il se mit à chanter,
    Il se mit à chanter…

    4.
    « Votre chanson est belle, je voudrais la savoir !
    Je voudrais la savoir…

    5.
    — Bell' montez dans ma barque et je vous l'apprendrai,
    Et je vous l'apprendrai…

    6.
    Quand ell' fut dans la barque, ell' se mit à pleurer,
    Ell' se mit à pleurer…

    7.
    — Qu'avez-vous donc, la belle, qu'avez-vous à pleurer ?
    Qu'avez-vous à pleurer ? …

    8.
    — Je pleur' mon cœur volage que vous m'avez gagné !
    Que vous m'avez gagné…

    9.
    — Ne pleurez pas la belle, et je vous le rendrai,
    Et je vous le rendrai…

    10.
    — Ça n'se rend pas, dit-elle, comm' de l'argent prêté !
    Comm' de l'argent prêté…

  • Culture de Normandie: chant " Pauvre Orpheline"

    Pauvre orpheline de quatorze ans,
    Par les chemins j'erre à pas lents;
    Je ne sais pas comme on m'appell',
    Si je suis belle ?
    Passants, donnez un petit sou,
    Je prierai Dieu pour vous !



    2.
    Les gens qui viennent de passer
    N'ont pas voulu rien me donner.
    Ils ont repoussé ma prière,
    Mais je suis fière !
    J' m'en vais aller chez l'hôtelier
    M'offrir pour travailler



    3.
    Lorsque je fus chez l'hôtelier,
    Il me dit : Je n' puis t'employer :
    Tes vêtements ne sont que guenilles,
    Ma pauvre fille !
    Comment veux-tu servir chez nous !
    Voilà pour toi vingt sous !

  • Chanson Populaire de Normandie: La Belle Lisette

    Un jour, la belle Lisette

    Badinait au bord d'un ruisseau.

    Un gaillard la trouva gentille,

    La fit venir dans son vaisseau.

     

     

    Si tu voylais, charmante blonde,

    Viens avec moi dans mon bateau;

    Tu n'as jamais vu de ta vie

    Dans mon bateau rien de si beau!

     

     

    Ah! j'irais bien, mais je dois craindre

    Le danger qu'il y a sur les eaux

    Car la tempête est fort à craindre

    Quand on est au milieu de l'eau.

     

     

    Le vieux marin que l'amour enflamme

    Fit venir la belle à ord.

    Etant assise sur les cordages,

    Elle a bravé le coup du sort.

     

     

    Elle est embarquée, la brunette,

    Aussitôt le vaisseau s'enfuit.

    Depuis ce temps elle regrette,

    Elle pleure le jour et la nuit.