Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carentan

  • Villes de Normandie:Carentan

    par Caroline

    Carentan est le centre d'une plaine basse couverte de riches prairies gagnées sur la mer. Cette région que traverse jusqu'à la petite ville un canal bordée de beaux arbres, fut en 1944, au moment des opérations de débarquement, inondée par les allemands qui tentèrent ainsi d'empêcher la jonction des troupes alliées venant d'Omahah Beach (région de Port-en Bessin) et d'Utah Beach (région de Sainte-Marie-du-Mont).


    Quelques maisons anciennes ont été conservées:

    • Places de la république, bordée d'un côté par une suite d'arcades du XVème siècles
    • rue Sebline où une double porte Renaissance, encadrée de contreforts est surmonté d'un bandeau sculpté.
    • L'ancien couvent a gardé du XVIIème siècle, une intéressante façade en brique avec chaînages de pierre en harpe.

    L'église Notre-Dame: d'un premier édifice du XIIème siècle ne subsistent que le portail occidental et la croisée du transept qui supportent le clocher.

    Après les destructions consécutives à la guerre de Cent ans, une restauration fut entreprise à partir du milieu du XVème siècle.

    La nef, à laquelle on accède par un porche placé au sud, n'a pas de fenêtres hautes, contrairement au choeur.

    Dans ce dernier, les bas-côtés se continuent autour d'une abside à trois pans par un déambulatoire.

    La chapelle absidale est du XVIème siècle, elle fut édifiée en même temps qu'étaient placées dans le choeur de belles boiseries de type Renaissance.

    L'intérieur de l'église, d'une remarquable ampleur, est décoré de vitraux du XVIème siècle. Un retable du XVIIème siècle sert de fond au maitre-autel.

    A l'extérieur, le coté sud est le plus riche. La rangée de pignons des chapelles latérales, la grande baie au remplagge compliqué du croisillon, les balustrades ajourées, les pinacles couronnant les contreforts du choeur et de l'abside au-dessus des arcs-boutants se parent d'un décor flamboyant élégant et léger.

    Le parti gracieux trouve son expression la plus raffinée dans la haute flèche octogonale domine la ville et la plaine jusqu'à la mer.

     

  • Paysages de Normandie:Le Cotentin

     

    carte-zones-geographiqueGD.jpg

     

    Dominant la vallée de la Vire, Saint-Lô doit une large part de sa notoriété à son haras national. Entre Manche et calvados, le cheval est roi; il s'ébat dans un décor de choix jusqu'à la Baie de Veys.


    Ici le climat est propice à la culture du poireau, spécialité de Carentan. Au pied de la presqu'île, cette cité tranquille, fortifiée à l'époque médiévale, vous invite à découvrir son église Notre-Dame, son lavoir des fontaines et ses maisons anciennes.

    Pour rejoindre Cherbourg, vous pourrez suivre la côte et longez Utah Beach ou empruntez la route qui mène à Sainte-Mère-Eglise autre site mémorable

    Valognes n'est plus très loin, pleine de charme, la cité est réputée pour son abbaye et pour ses beaux hôtels particuliers et pour ses musées du Cidre et des Vieux Métiers.

    Dans les environs Bricquebec et Saint-Sauveur-le-Vicomte où naquit l'écrivain Barbey d'Aurevilly sont toutes deux dotées du label « Villes d'Art et d'Histoires ».


    De retour sur la côte, Saint-Vaast-La Hougue a l'odeur de la pêche et ses célèbres huitres.

    Le port est protégé par le fort de la Hougue de style Vauban comme la Tour qui domine l'île de Tatihou et son cadre enchanteur.


    Et voici Cherbourg, port militaire et commercial qui fut porté au siècle dernier par la vague des paquebots transantlantiques. Entre commerce, pêche et plaisance, il a jeté ses lignes transmanche vers l'Irlande et l'Angleterre.


    Après les châteaux renaissance de Tourlaville et de Nacqueville, le Manoir de Dur écu, vous prendrez volontiers de la hauteur en suivant le sentiers des douaniers.


    Le cap de la Hague se profile dans des paysages grandioses, avant que ne pointe le Nez-de-Jobourg,.

    Ces terres sauvages plongeant dans l'abîme ont inspiré les artistes, le peintre Jean-François Millet né ici et le poète Prévert qui y repose à jamais.

    Avant de prendre le large une petite escale s'impose à Portbail et à Barneville-Carteret, jolies stations balnéaires bordées de sable fin.


    Un petit poème sur le Cotentin

  • Paysages des côtes du cotentin sud

    Image Saint-Jean-le-Thomas

    Image Les falaises de Champeaux

    Image Carentan et son lavoir

    Image Saint-Vaast-la-Hougue

    Image Sur les côtes, le mur de l'Atlantique est toujours présent