Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cape

  • Conférence à Vernon, ce soir à 18h30 à l'EPA

    Conférence du Cercle d'Etudes Vernonnais : Les paysagistes anglais en vallée de Seine au XIXème siècle


    Jeudi 14 avril à 20h30 - Espace Philippe-Auguste (Salle Maubert)

    Entrée libre.

    Dès le début du XIXème siècle et un peu plus tard, après Waterloo, beaucoup de voyageurs britanniques sont curieux de redécouvrir la France.

    Ils y recherchent non seulement trace des bouleversements que le pays a traversés durant la Révolution et sous l'Empire, mais aussi les témoignages de ce qu'on appelle alors la Haute époque. Au même moment, les Français sont encore méprisants pour le pittoresque moyenâgeux qu'ils appellent gothique, pour ainsi dire barbare, alors que nos voisins, influencés par les prémices du Romantisme, y attachent le plus grand intérêt.

    Ces visiteurs, dessinateurs, peintres ou simplement beaux esprits, atteignent souvent Paris en remontant la vallée de la Seine et parcourent même toute la Normandie. Ils dessinent tout ce qu'ils rencontrent : paysages, monuments, scènes de rue ou laissent des relations écrites de leurs découvertes. Plus tard, accompagnées de ces textes, les vues lithographiées paraîtront en albums qui auront grand succès outre-Manche.

    Ces artistes vont avoir une influence importante sur l'art de notre pays : alors que l'académisme est de règle en France, ils amènent la pratique du travail en plein air et le goût de la représentation de la nature, aidés par leur grande aisance de la technique rapide de l'aquarelle. Plus tard, Corot, les peintres de Barbizon ou les Impressionnistes s'en souviendront.

    C'est Jean Castreau, secrétaire du CEV, fin connaisseur du Vernon ancien et de ses représentations picturales, qui nous présentera cette conférence richement illustrée.