Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bonnets

  • Tradition de Normandie: Les Coiffes

    Plus couramment appelées Bonnets en Normandie, elles constituent l'élément le plus original du costume féminin, ce qui permet d'affirmer nettement les particularités locales.
    Ne dit-on pas qu'il y avait autant de coiffes que de clochers ? Mais n'allons pas croire que la fermière allait traire ses vaches avec une coiffe brodée, plissée et enrubannée. C'était réservé pour les dimanches et fêtes.
    Pour "tous les jours" les femmes portaient des bonnets piquets, en toile matelassée (fabriquée à Rouen dès 1710) ou des serre-têtes à bords tuyautés (Le Havre, écaillère), ou des bonnets de coton plus amples (protégeant du vent et du soleil) pour le travail des champs.

    Le bonnet à fond brodé et à volants plissés superposés appelé "Bonnet rond" dans le Calvados et "Pierrot" en Haute Normandie est le plus largement répandu, mais avec de grandes diversités dans les dimensions comme dans le rapport des proportions entre les deux parties : le fond et le double volant. Ces fonds étaient de mousseline brodée. La garniture était souvent composée de 2 rubans non assortis, l'un en noeud plat devant, l'autre pendant à l'arrière. Des épingles de cuivre ou d'or à têtes ornementales étaient nécessaires pour fixer la coiffe qu'un chignon postiche aidait à assurer sur la tête.

    Les femmes cauchoises sont certainement à cette époque celles qui portent les coiffes les plus remarquables par leurs richesses. Mais qui se douterait que l'étrange et monumentale coiffure comporte deux éléments superposés ?
    D'abord le bonnet, sorte de hennin en carton recouvert de lamé d'or ou d'argent ou de soie bleue, brodé et orné de cannetilles, de pailletttes et de verroteries : c'est le Sabot (Bolbec, Yvetot ...) et posé sur la pointe, une "coeffe", en fait une cornette minuscule, mais dont les pans en longues bandes (ou barbes) brodées ou tuyautées s'enroulent autour du bonnet avant de retombonnet avant de retomber de chaque côté du visage.
    Tout au contraire, la Marmotte et la Dormeuse sont des bonnets simples avec un volant plissé ou arrondi (on les retrouve dans toute la Normandie".