Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

beuzeville

  • Patrimoine de Normandie : l'Eglise Saint-Helier de Beuzeville.

     

     

     

    Une étape du circuit des églises de style Roman du canton de Beuzeville qui compte dix-sept églises.

     

    L'église est dédiée à Saint-Helier, un saint normand originaire de Jersey. Jersey rend hommage à ce saint, car la capitale de l'île s'appelle Saint-Helier.

     

     

    Cette église a conservé un choeur datant du XIIème siècle. Des remaniements ont eu lieu aux XVIème et XVIIIème siècle qui l'ont doté de fenestrages, de balustres, contreforts, gargouilles et d'un colombages de style Normand. Les vitraux datent du XX ème siècle et ont été fait par le maître verrier, François Décorchemont, originaire de Conches en Ouche. 

  • Paysages de Normandie: Eglise Saint-Hélier de Beuzeville

    L'église de Beuzeville est une vaste construction rectangulaire composée d'une nef à deux bas-côtés et d'un choeur pourvu de deux chapelles latérales.

     

    Le bas-côté méridional de la nef a été édifié dans le second quart du XVI ème siècle; celui du nord a été construit dans le même style mai en 1860.

     

    La large chapelle septentrionale est une construction du XVIII ème siècle.

     

    De l'édifice primitif élevé au XIII ème siècle, il ne reste que le portail occidental de la nef dont la porte en tiers-point décorée de tores est cantonnée de quatre contreforts à plusieurs glacis, quelques autres contreforts et les fenêtres du chevet sont visibles.

     

    Les voûtes sur croisées d'ogives aux nervures prismatiques et clées ornées portées sur des doubleaux en tiers-point qui divisent le bas-côté méridional de la nef en quatre travées et le bas-côté du choeur en trois travées reposent sur des piliers monocylindriques à chapiteaux frisés et, pour la retombée des nervures qui réunissent les arcades en tiers-point sur culot.

     

    Les voûtes du côté septentrional sont en briques et ont été édifiées en 1860.

     

    La tour en pierre de taille sans contreforts qui s'élève à l'extrémité occidentale du choeur est une construction carrée du XVIII ème siècle, divisée par des moulures horizontales en étages et ornée seulement de chaînes de pierre saillantes aux angles et sur chaque face d'une grande arcature en plein cintre.

     

    Clocher carré à flèche octogonale en charpente avec cloche datant de 1779.

     

    Au XIX ème siècle, on a muni les baies de remplages de style Gothique Flamboyant, décoré de crochets les rampants du pignon occidental, élevé une balustrade au-dessus des murs des bas-côtés et surmonté les contreforts de clochetons et de gargouilles.

     

    Les vitraux sont de François Decorchemont.

     

    Dans le cintre du chevet, une attanche fresque représentant « La Pentecôte » peinte par Jacques Berland, ancien pensionnaire de la Casa Velasquez.

     

    Deux toiles de Marcel Roche: l'une représentant « L'ascenion du Seigneur » et l'autre « Le Crucifix à la Miche de Pain »

     

    Les fonts baptismaux sont la réplique de ceux de Domrémy. Ils ont été exécuté ainsi que le Maître-Autel par Messieurs Boudard et Marcault, artisans locaux.

     

    L'autel de la Sainte vierge édifié par le Chanoine Fossey est orné de très beaux bronzes représentant l'Annonciation, La Nativité et le Couronnement de Marie.

     

    Les bas-reliefs sculptés par Monsieur Huchon représentent « La Création d'Adam et Eve » et « La Chute Originelle »

     

  • Circuit Pont-Audemer Nord et Marais Vernier

    Circuit de 96 kilomètres.  

     

    • Toutainville: se nommait Viana durant l'époque Gallo-Romaine, doit son nom actuel à Turstein, seigneur du lieu.

    • Foulbec: Eglise des XII ème, XIII ème et XV ème siècle. Portail de style Roman. If de sept mètres de circonférence.

    • Saint-Maclou: Eglise des XI ème et XII ème siècles. Château du XVIII ème siècle.

    • Beuzeville: Localité datant de l'époque Mérovingienne. Renommée dès le XV ème siècle pour son cidre et « ses filles qui passaient pour être les plus belles de la région » d'où le dicton: « elle a une taille de Beuzeville. ». église du XIII ème siècle.

    • Manneville-la-Raoult: église du XII ème siècle. Portail de style Roman.

    • Fiquefleur: église de style Roman. Suivre la départementale 312, route côtière avec de nombreux panoramas.

    • Berville: Eglise avec choeur du XIII ème siècle et nef remaniée au XVIII ème siècle. Point de vue sur l'estuaire de la Seine.

    • Bouquelon: église des XII ème et XIV ème siècle. Ici nous sommes au coeur du « Marais-Vernier »Tourner à gauche, longer la « Grande Mare » et gagner Sainte-Opportune-la-Mare.

    • Trouville-la-Haule: église, nef en partie du XI ème siècle et choeur du XII ème.

    • Quillebeuf: clocher, nef et portail du XI ème siècle, choeur du XVI ème siècle. Château du XVI ème siècle. Maison dite de « Henri IV » de style Renaissance.

    • Saint-Samson-de-la-Roque: phare dominant du haut de la falaise de 124 mètres le « Marais-Vernier ». Doit son nom au monastère qui, au VI ème siècle fut fondé sur le lieu même où Saint Samson délivra le pays d'un horrible serpent qui le dévastait. Il ne reste aucune trace de ce monastère. Du haut de la falaise on découvre le « Marais-Vernier », le Pont de Tancarville, Le Havre et la Baie de Seine.

    • Marais-Vernier: Eglise du XII ème siècle. Point de départ de « La Digue des Hollandais », ainsi nommée en souvenir des pionniers d'origine hollandaise, spécialistes des polders qui ont commancé l'assainissement de cette région autrefois complètement marécageuse, et même recouverte à marée haute par les eaux de la mer.