Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bataille sans larmes

  • Histoire de la Normandie: Historique du Château de Brécourt

    Le château de Brécourt a été construit vers 1625 par Jean Jubert, Sire de Brécourt et de Douains, Conseiller au Grand Conseil et Membre de la Cour des Aides de Normandie.

     

    La seigneurie de Brécourt appartenait à la famille Jubert depuis 1531. c'est à cette date qu'Henri Jubert, fils de Guillaume Jubert et de Catherine du Bois d'Ennemets, avait acquis le fief de Brécourt, réunissant ainsi en une même main les Seigneuries voisines de Douains et de Brécourt.

     

    La famille Jubert conserva les deux fiefs jusqu'en 1706, date où ils passèrent, par héritage, à François de Montceaux,Marquis d'Auxy. La famille de Montceaux resta propriétaire de Brécourt jusqu'en 1720.

    Lire la suite

  • Histoire de la Normandie: La révolution en Normandie

    En 1790, l'Assemblée Nationale constituante décide pour la Normandie, la création de cinq départements, correspondant à quelques exceptions près à la Province historique de Normandie.

     

    Mais le nombre de diocèse diminue puisque Lisieux et Avranches disparaissent.

     

    Les grands événements de la révolution parisienne sont ressentis de façons atténuée dans la Province, sauf le mouvement Fédéraliste qui est très important en Normandie.

     

    Après l'arrestation des députés girondins, une armée se constitue elle est vite dispersé lors de la Bataille sans Larmes.

     

    L'ouest de la Normandie voit après la chute de Maximilien de Robespierre, le regroupement de personnes favorables à la royauté se former dans le bocage.

     

    Une armée royaliste commandé par Louis de Frotté (noble de religion protestante) s'attaque à plusieurs bourgs dont Flers ou la Ferté-Macé. Cette action dérivée de la Chouannerie dure plusieurs années menaçant même la ville de Vire et en se révélant très dangereuse en raison de la proximité de l'Angleterre.

     

    Finalement Louis de Frotté sera arrêté suite à un mensonge de Napoléon Bonaparte et fusillé près de Verneuil sur Avre.

     

    Pour en savoir plus sur la Chouannerie en Normandie:

     

    Sur les Pas des Chouans1

     

    Sur les Pas des Chouans 2