Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bétourné

  • Culture de Normandie:"LE PROLÉTAIRE" par Bétourné

    C’est un homme de rien ! - Le direz-vous encor,
    O grands ! sous ses haillons il possède un coeur d’or.
    Si vous le rabaissez, moi, je veux qu'il grandisse
    Plus que vous ! Il suffit de lui rendre justice.

    I.
    LE PERE DE FAMILLE.

    Vite à la tâche !
    Encor ! encor !
    Bon ouvrier, point de relâche !
    Vite à la tâche !
    Encor ! encor !
    Le travail est ton seul trésor.

    J'ai mon premier-né, puis ma femme
    Et l'enfant du pauvre Bastien ;
    « Qui me dit, prêt à rendre l'âme :
    Traite mon fils comme le tien.
    Ami, je mourrai sans faiblesse,
    Pourvu qu'à mes derniers momens,
    Au pauvre enfant du moins je laisse
    Un ap1tui pour ses jeunes ans. »
    Vite à la tâche, etc.

    Lire la suite