Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

architecture

  • Eustache Hyacinthe Langlois, inventeur du Gothique Flamboyant

     

    Eustache Hyacinthe Langlois (1777- 1837) est l'inventeur de l'expression: le Gothique Flamboyant.

     

    Natif de Pont de l'Arche, il avait sous les yeux, depuis son enfance, la façade méridionale de l'église Saint-Vigor. Bel exemple de ce gothique qui flamboie.

     

    Peintre et dessinateur, rien d'anormal à ce qu'il ait été attiré par cette période de l'art, graphique par excellence, où les nervures gothiques se compliquent à l'envi en courbes et contre-courbes, où pinacle estt gâbles festonnent, s'ajourent pour former de véritables dentelles de Pierre.

     

    Enfin il était très attiré par la fin du XV ème siècle et le début du XVI ème siècle, époque où la mort, omniprésente se manifestait dans l'art par nombre de danses macabres.

     

    Il fut le « découvreur » de l'aître Saint-Maclou à Rouen

  • Histoire de Normandie: Le style Renaissance à Rouen

    Le style Renaissance ne s'est pas imposé d'une manière absolue: le style gothique a été largement utilisé au cours du XVI ème siècle (achèvement de Saint-Maclou en 1521 ou de Saint-Ouen en 1537.

     

    Durant le premier quart du XVI ème siècle, un même architecte , Rouland Le Roux a construit indifféremment dans l'un ou l'autre des styles: Gothique pour l'Echiquier de Normandie (actuellement le palais de justice) et pour la façade de la Cathédrale, Renaissance pour les tombeaux des cardinaux d'Amboise et pour le bureau des Finances.

     

    Une même oeuvre peut aussi contenir les deux style.

     

    L'influence italienne qu'est le style Renaissance fut importée par Georges Ier d'Amboise, gouverneur du Milanais, archevêque de Rouen; le premier bâtiment de style Renaissance en Normandie c'est le Palais épiscopal qui se trouve à Gaillon.

     

    Un des autres promoteurs du style Renaissance en Normandie fut Antoine Bohier, abbé de Saint-Ouen, qui fit édifier le logis de l'Abbaye de 1502 à 1508 (aujourd'hui détruit).

     

    Le style Renaissance a inspiré l'aître de Saint-Maclou, la galerie des Triomphes de l'hôtel de Bourgtheroulde, le Gros-Horloge, sans compter de nombreuses oeuvres aujourd'hui disparues.