Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

animaux

  • Les animaux que l'on peut voir dans la baie du Mont-Saint-Michel

    Dans la baie, les coquillages et les poissons sont extrêmement abondants. Le contact entre les eaux douces et marines, la faible épaisseur des fonds assurent un développement considérable des ressources alimentaires dont profitent les oiseaux, les phoques et les dauphins. Les oiseaux piscivores pêchent ainsi les bancs de poissons selon les saisons et au gré des marées.

     

    Encore plus nombreux, les macreuses se nourrissent des coquillages à peine enfouis ou posés sur les hauts-fonds.

     

    • Le pingouin Torda: ce pingouin est un hivernant qui arrive sur la baie aux environs de la Toussaint. Il se cantonne dans les secteurs les plus maritimes.

    • Guillemot de Troïl: il fréquente la partie maritime de la Baie pratiquement toute l'année. En été, les adultes y nourrissent leurs petits, encore non volants, qui viennent de tomber de leurs falaises natales.

    • Grèbe Huppé: dans la Baie surtout en Hiver, il pêche dans les vagues parfois très près du rivage, en plongeant de la surface même de l'eau.

    • Sterne Pierregarin: Les sternes séjournent dans la Baie après la nidification, donc en été et reste jusqu'en octobre. Là, elles font escale sur le trajet qui les mènera en Afrique. On les repère à leurs plongeons sur les lançons

    • Harle Huppé: D'octobre à mai, ces canards piscivores se rassemblent parfois en bandes de quelques dizaines d'oiseaux, capturant les poissons de leurs becs acérés.

    • Dauphin de Risso: Chaque été plusieurs individus viennent se nourrir de seiches dans la Baie.

    • Phoque Veau-Marin: Hôte des estuaires et des baies où les bancs de sable isolés par les chenaux lui offrent un refuge à marée basse. De taille moyenne, il est régulièrement présent aux abords de Tombelaine.

    • Fou de Bassan: il niche aux Sept-Iles et à Aurigny. Il pénètre jusqu'à Carolles mais plus rarement en fond de Baie. Il pêche des maquereaux en plongeant de plusieurs mètres de haut dans une gerbe d'eau.

    • Faucon Pèlerin: Il hiverne dans la baie. Il part de l'abbaye pour chasser les échassiers dans les vasières.

    • Goéland Argenté: Hôte permanent de la Baie. Il ne se reproduit cependant que sur les réserves de Tombelaine et de Chausey.

    • Huîtrier Pie: Mangeur de coques, il hiverne en bandes bruyantes qui se déplacent en fonction des marées.

    • Barge Rousse: La barge rousse hiverne sur les bancs sableux de l'est de la Baie.

    • Bécasseau Variable

    • Courlis Cendré: on le reconnaît à sa grande taille, à son bec arqué et à son cri flûté sur deux notes.

    • Bernache Cravant: Petite oie grise et noire, elle pâture l'herbu en troupes serrées, en particulier devant Genêts où elles sont 2000 à hiverner chaque année.