Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alexis de tocqueville

  • Ecrivains de Normandie: Alexis de Tocqueville

    Alexis de Tocqueville

     

    le 16 avril 1859 meurt à Cannes, des suites d'une tuberculose contractée lors de sa jeunesse, Alexis de Tocqueville qui a accepté « pour éviter le scandale » de recevoir les derniers sacrements.

     

    Il voit le jour le 29 juillet 1805 au château de Verneuil sur Avre, dans l'Eure. Issu d'une famille de vieille noblesse du Cotentin, il est élevé dans la haine de la Révolution. Vers l'âge de seize ans, la découverte des ouvrages des philosophes du XVIII ème siècle dans la bibliothèque paternelle lui fait perdre sa foi religieuse.

     

    Après des études littéraires et juridiques, il devient en 1827, juge-auditeur au Tribunal de Versailles. Comme son métier ne le passionne guère, il se fait envoyer en mission aux Etats-Unis pour étudier le système pénitentiaire.

     

    De ce voyage, il publie en 1835 « De la démocratie en Amérique » et entre alors dans la politique après avoir démissionné de ses fonctions de juge. Les deux premiers tomes de son ouvrage reçoivent un accueil triomphal en Angleterre et en Amérique.

     

    En 1839, il est élu député de la Manche, puis il est constamment réélu.

     

    Du 2 juin au 30 octobre 1849, il est ministre des affaires étrangères.

     

    Mais le monde politique n'est pas le sien et, désabusé, il démissionne de tous ses mandats électifs pour rédiger sa deuxième œuvre majeure, « L'Ancien Régime et la Révolution » publié en 1856.

     

    Le Normand qu'il est écrit alors à monsieur de Loménie: « Je me suis remis sérieusement à mon livre et je bâtis une magnifique étable à cochons. Laquelle de ces œuvres durera plus que l'autre, hélas, je n'en sais rien en vérité. »

     

    Peu familière aux Français, l'oeuvre d'Alexis de Tocqueville est perpétuée encore aujourd'hui aux Etats-Unis qui le considèrent comme un des plus perspicaces politologues de l'Histoire de l'Humanité.