Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

acadie

  • Chanson traditionnelle- Les cinq jumelles


    podcast

  • Zachary Richard- Aux Natchinotches


    podcast

  • Chanson d'acadie- Cajuns de l'an 2000


    podcast

  • Chant tradi- La chanson de la cuillère


    podcast
    Dans les vieux pays j'avions
    Trois violons
    Un tambourin une mandoline
    Et pis fort peu d'ennui

    Quand la semaine était finie
    A venait danser la compagnie
    Des gavottes sur des airs de bière
    Ça regardait les yeux fermés toute la beauté des invités
    Sans leur marcher ses pieds

    Pis y a un roi qu'on avait pas connu
    Qui nous a envoyé dans les pays neufs
    Pour la grande gloire de la vieille France
    Qu'on avait même pas connu personnellement

    Y nous ont mis dans des bateaux si petits
    Que les violons
    Les tambourins, les mandolines
    Les guitares tout attristés
    Sont restés sur le quai

    C'est pas compliqué
    On pouvait même pu danser
    Ça fait qu'on s'est dit que si le roi de France voulait vraiment pas qu'on danse
    Peut-être ben qu'on partirait dans les Amériques et pis on est parti

    Arrivé dans les Amériques
    Y avait tant d'ennui
    Tant de peines d'amour pis d'attristés
    Pis tant d'envie de danser

    Que le menuisier Médée s'est garroché tout excité
    Y'a construit trois cents violons des tambourins des mandolines
    Y'a écrit une chanson y a convoqué toute une soirée

    Quand la semaine était finie
    A venait danser la compagnie
    Des gavottes sur des airs de bière
    Ça regardait les yeux fermés toute la beauté des invités
    Sans leur marcher ses pieds

    Pis y a un autre roi, qu'on avait pas connu
    Qui nous a chassés d'où ce qu'on était installé
    Pour la grande gloire de l'Angleterre
    Qu'on avait même pas connu personnellement

    Y nous ont mis dans des bateaux si petits
    Que les violons
    Les tambourins les mandolines
    Les guitares tout attristés
    Sont restés sur le quai

    C'est pas compliqué on pouvait même pu danser
    Ça fait qu'on s'est dit que si tous les rois de tous les pays voulaient
    Vraiment pas qu'on danse, peut-être ben qu'on pourrait se mettre à chanter
    Parce que quand on chante, on est un peu plus vicieux que quand on danse
    Et pis on a écrit

    Le roi d'Angleterre est garni d'un coeur de fer
    Y vole la terre de ses cerfs
    Pour plaire à l'esprit de grandeur de ses pères
    Marchande la chair de ses frères
    Leur crie de se taire
    Leur prend leurs violons pour combattre les rigodons
    Mais le roi d'Angleterre n'y voit pas trop clair
    Y court vers le cimetière

    Pas de violons pas de mandolines
    Le monde joue de la cuillère
    Y pourront jamais les faire taire
    Quand y aura plus de violons
    Pour danser les rigodons
    Quand y aura plus de cuillères
    Pour cracher la colère
    C'est le libéra du roi que le monde chantera
    Rien que d'une seule voix