Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

abbaye de la valasse

  • Paysages de Normandie: Abbaye de la Valasse.

    Des restes de l'abbaye fondée en 1157 par l'Impératrice Mathilde, subsistent de belles salles voûtées d'ogivees reposant sur une file de colonnes.

     

    Les reconstructions du XVII ème siècle ont transformé l'Abbaye en Château.

     

    Celui -ci développe un corps de logis, d'un seul étage sur rez-de-chaussée, séparé du toit par un large bandeau sculpté, rythmé de pilastres couronnées de vases, et encadrant un avant-corps de trois travées compris sous un fronton nu de forme triangulaire.

     

    Ce corps de logis est flanqué de deux pavillons d'angle moins élevés, également couronnés de frontons et coiffés de toits à croupes. Des ailes en retour les prolongent. Leurs façades s'ordonnent elles aussi de part et d'autre d'un froton.

     

    L'église abbatiale date du XVI ème siècle, on peut voir la dalle funéraire à effigie gravée de Pierre Boutrou, trentième abbé de Valasse, mort en 1546.

  • Paysages de Normandie: Abbaye de la Valasse

    Des restes de l'ancienne abbaye fondée en 1157 par l'Impératrice Mathilde, susbistent de belles salles voûtées d'ogives reposant sur une file de colonnes. Les reconstruction du XVII ème siècle ont transformé l'abbaye en château.  

     

    Celui-ci développe un corps de logis, d'un seul étage sur rez-de-chaussée, séparé du toit par un large bandeau sculpté, rythmé de pilastres couronnés de vases, et encadrant un avant-corps de trois travées compris sous un fronton nu de forme triangulaire. Ce corps de logis est flanqué de deux pavillons d'angle moins élevés, également couronnés de frontons, et coifées de toits à croupes. Des ailes en retour les prolongent. Leurs façades s'ordonnent elles aussi de part et d'autres d'un fronton. Les grands arbres d'un beau arbres servent de cadre à cette belle et grande demeure d'une large et sobre architecture. Dans l'église du XVI ème siècle, on peut voir la dalle funéraire à effigie gravée de Pierre Boutrou, trentième abbé de Valasse mort en 1546.