Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3ème armée américaine

  • Histoire de la Normandie:Leclerc et la 2ème DB dans la bataille

    Rattachée à la 3ème armée américaine du Général Patton, la 2ème DB du Général Philippe Leclerc de Hautecloque a débarqué à Utah Beach, le 1er août 1944. Une semaine plus tard, les hommes de Leclerc connaissent leur premier accrochage avec l'ennemi aux abords de Mortain.


    Le 8 août au soir, la formation reçoit l'ordre de se diriger vers Alençon pour faire la jonction avec les forces britanniques et envelopper les restes de la 7 ème armée allemande. La 2ème DB avance d'est en ouest sur 4 colonnes:

    • les deux premières commandées par les officiers Noiret et Rouvillois étant placés sous l'autorité du Colonel Dio.

    • Les deux autres commandées par Minjonnet et le commandant Massu placés sous les ordres du Colonel de Langlade.

    L'avance est lente et donne lieu, à maintes reprises, à de violentes échauffourées avec un ennemi déterminé.


    Le 12 août au matin, le Général Leclerc et ses hommes prennent Alençon qui sera la première ville française de métropole libérée par des troupes françaises.


    Les allemands occupant la forêt d'Ecouves, la 2ème DB poursuit la marche vers l'est et le nord en passant par Carrouges et Sées. Le 13 août, elle libère Ecouché. Le lendemain, les chars français entrent dans Argentan dévastée. Les troupes placées sous le commandement du Colonel de Langlade participent aux combats décisifs qui se déroulent autour de Chambois.


    Le 19 août, Leclerc se dit prêt à foncer sur Paris. Le Général déploie tous ses efforts pour convaincre les Américains de lui confier cette mission. Après de multiples interventions auprès des Généraux Gerow, Bradley, et de Gaulle, qui interviendra en personne auprès d'Eisenhower, Leclerc reçoit l'ordre de marcher sur Paris...

  • Marche de la 2ème DB Française

    Musique de Victor Clowez , paroles d'André Ledru , composée en 1946 cette marche célèbre la 2eme division blindée de Philippe de Hautecloque dit Leclerc.

    Aprés le Tchad, l'Angleterre et la France
    Le long chemin qui mène vers Paris
    Le coeur joyeux tout gonflé d'espérance
    Ils ont suivi la gloire qui les conduits.
    Sur une France, une croix de Lorraine,
    Ecusson d'or, qu'on porte fièrement,
    C'est le joyaux que veulent nos marraines,
    C'est le flambeaux de tous nos régiments.
    REFRAIN

    Division de fer toujours en avant
    Les gars de Leclerc passent en chantant.
    Jamais ils ne s'attardent, la victoire n'attend pas et chacun les regarde
    Saluant chapeau bas.
    Division de fer toujours souriant
    Les gars de Leclerc passent en chantant.
    D.B. vive la deuxième DB !
    .
    Ils ont vécu des heures merveilleuses
    Depuis Koufra, Ghadamès et Cherbourg.
    Pour eux Paris fut l'entrée glorieuse
    Mais ils voulaient la Lorraine et Strasbourg,
    Et tout là-haut dans le beau ciel d'Alsace
    Faire flotter notre drapeaux vainqueur
    C'est le serment magnifique et tenace
    Qu'ils avaient fait dans les heures de douleur.

    REFRAIN
    .
    Ils ont connu des brunes et des blondes
    Dans les pays qui les ont vus passer
    Mais dans leur coeur un seul amour au monde
    Notre pays qu'ils viennent délivrer.
    C'est pour eux tous dans un doux coin de la France
    La fiancée qui attend le retour,
    Elle oubliera tous les jours de souffrance
    Quand la victoire lui rendra son amour.

    REFRAIN

    Au coin du feu dans la paix radieuse,
    Très fièrement auprès de leurs enfants
    Ils conteront l'histoire merveilleuse
    Des bataillons de notre régiment
    Gars de Leclerc sera le mot de passe
    Qui groupera la poignée de français
    Disant "malgré" quand la défaite passe
    Restant debout, ne se rendant jamais.