Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

église de norrey

  • Paysages de Normandie: L'église de Norrey

     

     

    C'est l'un des beaux spécimens de l'architecture gothique du XIII ème siècle en Normandie. L'importance d'un tel édifice dans un village qui ne fut jamais considérable s'explique par le fait que Norrey faisait partie du temporel de l'Abbaye Saint-Ouen de Rouen. La seconde guerre mondiale l'a très cruellement éprouvé.

     

    La nef est la partie la plus ancienne et pourtant c'est la moins remarquable. Le transept, le choeur et la tour-lanterne sont du plus grand intérêt.

     

    Le transept, pourvu à chacun de ses croisillons d'une chapelle latérale, est terminé au sud, par un porche. Il est largement éclairé par un triplet percé dans les pignons et par la lanterne. Le choeur qui a subi l'influence de celui de Saint-Étienne de Caen, a la majesté d'un choeu de cathédrale. Il est entouré de bas-côtés et d'un déambulatoire avec deux chapelles rayonnantes curieusement couvertes d'une pyramide de pierre. Son élévation est de trois étages comprenant un triforium. Il est voûté d'ogives ainsi que ses bas-côtés. Les colonnes des grandes arcades sont cantonnés de multiples colonnettes dans les parties droites, tandis qu'elles sont jemelées dans la partie tournante. Les chapiteaux sont à crochets et à feuillages. Un abondant décor de colonnettes, d'arcs trilobés, de feuillages et de figures sculptées, recouvre les surfaces murales et concourt à une impression de richesse.

     

    Comme celle d'Audrieu, la tour de Norrey ne fut jamais achevée. Sur une souche ornée d'une arcature à lancettes, elle élève un seul étage très haut, profondément creusé de longues baies à multiples voussures. Des clochetons et des gâbles flanquent la pyramide tronquée du clocher.