Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écuries des gardes

  • Histoire de Normandie: Garnison royale à Vernon

    Depuis 1667, la maison militaire du roi Louis XIV comprenait entre autres quatre compagnies de « Gardes du Corps »

     

    De 1719 à 1761, le Maréchal Duc de Belle-Isle est comte de Vernon, seigneur de Bizy, Ministre de la Guerre. Il n'est pas étranger à la construction de la Caserne de l'Ecurie des Gardes en 1752.

     

    Cette garnison de Cavalerie dispose ainsi, dans les restes du château féodal d'un bâtiment en fer à cheval de belle allure. La caserne était située sur la rue Potard et sur la rue de l'Audience (aujourd'hui disparue dans la rue Suchet d'Albuféra.

     

    La rue de l'écurie des Gardes rappelle le souvenir de ces bâtiments militaires détruit par le bombardement allemand du 8 juin 1940 et démolis définitivement en 1950. La tour des farines était à l'angle nord-est du vieux château féodal et subiste encore dans une propriété privée.

     

    Nous reparlerons de cette écurie des gardes dont le rôle militaire ne s'éteignit pas en 1791 avec la dissolution des gardes du corps du roi.