Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jeune Normandie - Page 6

  • Dictons normands du mois de septembre

     

    • Mois de septembre pluvieux, an fructueux

    • Septembre se nomme le mai de l'automne.

    • Pluie de Saint Gilles ruine les glands

    • En septembre, s'il tonne la vendange sera bonne.

    • En septembre pluie fine est bonne pour la vigne

    • En septembre, il fait bon être tout le jour dans la campagne.

    • En septembre, si l'osier fleurit le raisin mûrit.

    • En septembre sois prudent, achète bois et vêtements.

    • À la Sainte Croix, cueille tes pommes.

    • De Sainte Croix à Saint Michel, la pluie va dévaler du ciel.

    • Si Saint Renaud est pluvieux suivent neuf jours dangereux.

    • Froid de Sainte Nadège annonce pour bientôt la neige.

    • Quand vient la Saint Matthieu, l'été adieu :

    • A la Sainte Justine, toute fleurs'incline.

    • Étoiles filantes en septembre, tonneaux trop petits en novembre.

    • Pluie de Saint Michel sans orage, d'un hiver doux est le présage.

    • La Saint Jérôme venue, sors ta charrue

  • Venez nous suivre sur notre page Facebook.

    Normandie, eure, seine-maritime, orne, cotentin, calvados, les cinq départements normand, réunification,


    Bonjour vous avez du remarquer que le rythme de publication s'est ralenti via le blogue. Nous cherchons des nouveaux sujets d'articles sur la Normandie. 

    Nous continuons cependant de parler et de promouvoir la Normandie via notre page facebook


  • Dictons Normands pour le mois d'août

     

    • au mois d'août, le vent est fou.

    • Quiconque sur midi d'août dormira, s'en repentira.

    • À la Transfiguration, récolte tes oignons.

    • Qui sème à la Saint-Laurent, y perd sa graine et son temps.

    • À la Sainte Hélène, la noix est pleine.

    • Quand vient la Saint Bernard, pour moissonner il est déjà bien tard.

    • Ce que août ne mûrit pas ce n'est pas septembre qui le fera.

    • Canards et oies volant de droite et de gauche avant de plonger, pluie d'orage va battre aux croisées.

    • Le Mont coupe l'orage en Deux.

    • Temps pommelé, filles fardée ne sont pas de longue durée.

    • Si août est beau, c'est signe que l'Hiver sera bon.

    • Pluie d'août fait marrons.

    • Quand même la couche serait à ton goût, ne dors pas sous le soleil d'août.

    • À la Sainte Claire, s'il éclaire ou tonne c'est l'annonce d'un bel automne.

    • À la Saint Hippolyte, quand l'eau abonde c'est misère dans le monde.

    • Pluie à la Saint Barthélemy, de la vigne est l'ennemi.

    • C'est le mois d'août qui donne au vin le bon goût.

    • Quand août n'est pas pluvieux, septembre est souvent radieux.

    • Pluie de Saint Augustin rend le sort des noix incertain.

    • Pluie à la Sainte Sabine est une grâce divine.

    • Août mûrit, septembre vendange, en ces deux mois tout bien s'arrange.

     

    Pour ceux qui serait surpris des dictons sur la vigne et le vin. La Normandie a été d'abord une terre viticole avant d'être une terre cidricole. Y a toujours des viticulteurs en Normandie, dont le plus célèbre est les Arpents du Soleil. 

  • Personnalité de Normandie: Charles-Louis Mozin

    Bien que né à Paris en 1906; Charles-Louis Mozin est l'un des premiers artistes à travailler sur les bords de la Touques et à Trouville.

    Charles-Louis Mozin, Calvados, Honfleur, Trouville, Normandie, paysage de normandie, peintre de marine,

    Marine et villas sur la Plage, huile sur bois, se trouvant

    au musée municipal de Trouville.


    Ce peintre de marine, continue la perfection vernissée des artistes hollandais.Il a été en Belgique et en Hollande pour étudier les maîtres du XVII ème siècle. Dès 1824, il utilise la lumière changeante des paysages du bord de mer.

     

    Il présente « Extérieur du Port de Dieppe » au Salon en 1824.

     

    Mozin s'inspire toute sa vie de Trouville et des marais alentour mais il travaille aussi à Honfleur.

    Il consacra d'ailleurs une centaine de gravures de Trouville et ses environs, qui décrivent les plages normandes à cette époque.

    Exposant régulièrement au Salon jusqu'en 1861.

    Il est mort à Trouville en 1862.  

  • Personnalité de Normandie: Albert de Balleroy

     

    Il est né à Igé dans l'Orne en 1828. Il est élève à Paris du peintre animalier Jules-Léonard Schmitz.

     

    Balleroy se fait un spécialiste des scènes de chasse et de peinture animalière.

     

    Il expose au Salon à partir de 1853 et réalise de nombreuses gravures pour Cadart.

     

    À la fin de sa vie, il mène une carrière politique. Il sera maire de Balleroy près de Bayeux et il sera aussi député du Calvados pendant quelques mois en 1871.  

  • Galette aux pommes en jalousie

    pour 8 personnes

     

    ingrédients:

    400 g de pâte feuilletée

    500 g de pommes

    40 g de sucre en poudre

    1 oeuf.

     

    Préparation.

     

    Diviser la pâte feuilletée en deux parts égales.

     

    Sur le plan de travail légèrement fariné, les abaisser en deux disques égaux de 30 centimètres/ réserver au réfrigérateur.

     

    Peler les pommes, les couper en morceaux, en les épépinant. Les mettre dans une casserole avec le sucre en poudre et ajouter un tout petit peu d'eau. Mettre la casserole sur feu doux et faire cuire en compote en mélangeant de temps en temps et en écrasant les fruits à la fourchette. Lorsque la compote est bien sèche, la retirer du feu et la laisser tiédir.

     

    Préchauffer le four à 210 °.

     

    sortir les disques de pâte du réfrigérateur et déposer l'un deux sur la tôle du four préalablement tapissée d'une feuille de papier sulfurisé.

     

    Garnir avec la compote à 3 centimètres du bord. À l'aide d'un couteau, faire des fentes de 3 centimètres les unes des autres, en hauteur et en largeur. Procéder de manière à ce que les fentes ne soient pas toutes à la même hauteur sur les lignes verticales. Poser cette abaisse sur la galette en l'étirant très légèrement.

     

    Mouiller le pourtour avec un pinceau et appuyer avec une fourchette pour bien souder tout en guillochant la bordure. Dorer la pâte à l'oeuf battu avec un peu d'eau.

     

    Enfourner à mi-hauteur. Laisser cuire 20 minutes à 210° puis baisser à 180° et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.

     

    Déguster tiède avec un cidre brut.  

  • Fraises chaudes aux caramels au beurre salé

    pour 4 personnes:

    10 caramels

    500 g de fraises

    1 verre de lait.

     

    Faire fondre à feu doux les caramels dans le lait. Ajouter les 500 g de fraises préalablement lavées et équeutées.

     

    Laisser cuire pendant quatre minutes en remuant délicatement toujours à feu doux.

     

    Servir dans de jolies coupelles avec un sablé de caen. 

  • Culture de Normandie: Dictons normands du mois de Juillet

     

     

    • Sécheresse en juillet, richesse au cellier.

    • Si le début de juillet est pluvieux, tout le mois sera douteux.

    • À la Saint Thierry aux champs jour et nuit.

    • À la Saint Anatole, confitures dans les casseroles.

    • Chaud kiommet sir frai juillet, peu de blé mais bon vin.

    • Si juillet est chaud, prépare tes tonneaux.

    • À la Saint Thomas les jours sont bas.

    • Quand la grange sent le foin, orage pas loin.

    • Pluie de la Saint Henri ne met pas le travailleur au paradis.

    • Qui veut bon navet le sème en juillet

    • Au mois de juillet, met ton blé dans le grenier.

    • Quand la nouvelle lune vient par beau temps, trois jours après il pleut. Quand la lune vient par l'eau, trois jours après il fait beau.

    • Juillet ensoleillé remplit cuves et grenier.

    • S'il pleut à la Saint-Victor, la récolte ne sera pas d'or.

    • Pour la Sainte Madeleine, la noisette est pleine.

    • Nuages à la Sainte Brigritte par le soleil sont chassés vite.

    • À la saint Christophe mûrit l'aubépine.

    • Si Saint Jacques est serein, l'hiver sera dur et chagrin.

    • De juillet chaud vient un automne pendant lequel souvent il tonne.

    • Bon fermier à la Sainte Juliette doit vendre ses poulettes.

  • Gastronomie Normande: Pommes Flambées au Calvados

    Ingrédients

    Pour 2 personnes

     

    2 Pommes

    2 c à soupe de sucre roux

    2 pincées de cannelle

    1 c à soupe de Calvados Busnel

    1 noisette de beurre salé

    Glace à la vanille

     

    Préparation

     

    Éplucher, évider, couper quartiers les pommes. Dans une poêle faire chauffer le beurre, ajouter les pommes et faire cuire 10 min environ. Quand elles sont tendres, saupoudrer de sucre et de cannelle. Continuer la cuisson 5 min à feu doux. Arroser avec le Calvados, laisser chauffer, flamber en retournant délicatement les pommes pendant le flambage.

    Présenter les pommes à votre convenance avec une boule de glace.

  • Village de Normandie: Saint-Céneri-le-Gerei

    Dès le XI ème siècle, un château dominait ce poste de frontière du haut d'un éperon rocheux qu'enveloppe une boucle de la Sarthe, assurant aux défenseurs la maîtrise absolue du passage en contrebas. Cette place forte fut construite par une famille locale les Giroie pour lutter contre les pillages effectués par des Normands.

     

    Elle fut assiégée par Guillaume II de Normandie dit le Conquérant et par Henri Ier Beauclerc.

     

    Le clan des Giroie bâtit également une petite église de style Roman. Un petit sentier qui contourne l'abside offre une vue sur le pont du pierre datant du XI ème siècle et les vieilles maisons qui l'entourent.

     

    Pendant la Guerre de Cent Ans, les troupes anglaises finirent par enlever la place grâce à un canon disposé sur un rocher lui faisant face.

     

    Par la suite, Saint-Céneri tira ses ressources des gisements de minerai de feret des abondantes forêts présentes aux alentours, qui permirent de maintenir un travail artisanal dans les forges jusqu'à la fin du XIX ème siècle.

     

    Le charme de sa situation avait alors attiré une fidèle colonie d'artistes qui ont suivi les traces de Corot qui était tombé amoureux du village en 1855.