Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gastronomie Normande

  • Un biscuit fut interdit par la police en 1855 à Rouen.

    l’anecdote est croustillante, mais elle ne le fut que jusqu’en 1855.

    Les gargans de rouen, biscuits épais de 2 à 3 centimètres ont été interdits par la police au milieu du XIX ème siècle.

    Vendus pendant la foire Saint-romain, ils représentaient le visage d’un homme grotesque en état de priapisme. Il se dit, encore aujourd'hui, que les femmes mettaient ce biscuit dans leur corsage pour trouver un mari, bon amant de surcroît

  • le four à pain de la pannevert à Rouen

    C'est un événement rare qui n'a lieu qu'une fois par mois, été comme hiver. Depuis plusieurs années, quelques bénévoles, passionnés de l'histoire industrielle seinomarine, redonnent vie au four à pain de la Pannevert de Rouen. Sur les rives du Robec, chaque deuxième vendredi du mois, ils ravivent l'âtre de ce four traditionnel et le chauffent pendant une journée pour qu'il délivre le meilleur de lui-même à l'heure d'enfourner de lourds pains, modelés pour l'occasion.

     

    C'est donc en fin d'après-midi, vers 17heures, que parents et enfants sont invités à assister au rituel de la cuisson du pain. L'occasion de se souvenir de l'histoire de ce lieu, réédifié pierre par pierre et toujours entretenu par le Centre d'Histoire Social (CHS) de Rouen. Une façon aussi de connaître quelques secrets sur la cuisson du pain, savamment distillés par les bénévoles de l'association. Et ce, toujours avant le moment le plus délicieux de cette découverte : la dégustation.q

     

    Plus d'infos : Cuisson de pain au four de la Pannevert, les 1er et 3ème vendredis du mois de 17 à 19h 

    • Centre d’Histoire Sociale, Maison des sciences et des techniques de Haute-Normandie, Moulin Saint-Gilles, 13 rue Saint-Gilles, Rouen • 02 35 08 08 41 • contact@expotec103.com • http://www.expotec103.com

  • Culture de Normandie : poème sur le fromage "le Petit Lisieux"

    Par A. Blacher.

     

    Du Livarot, ça se sent,

    En directe, en droite ligne,

    Le petit Lisieux descend ;

    De l'aieul le fils est digne.

    Un peu moins fort de bouquet

    Que son illustre grand'père ;

    Plus élégant, plus coquet,

    Le beau sexe le préfère.

     

    On dit que Monsieur Chéron ;

    Qui notoirement l'adore.

    A voulu qu'on en décore,

    Dernièrement son blason.

    Se peut-il donc qu'un fromage

    Soit à ce point délicat !,

    Pour mériter tel hommage

    D'un secrétaire d'état.

  • Galette aux pommes en jalousie

    pour 8 personnes

     

    ingrédients:

    400 g de pâte feuilletée

    500 g de pommes

    40 g de sucre en poudre

    1 oeuf.

     

    Préparation.

     

    Diviser la pâte feuilletée en deux parts égales.

     

    Sur le plan de travail légèrement fariné, les abaisser en deux disques égaux de 30 centimètres/ réserver au réfrigérateur.

     

    Peler les pommes, les couper en morceaux, en les épépinant. Les mettre dans une casserole avec le sucre en poudre et ajouter un tout petit peu d'eau. Mettre la casserole sur feu doux et faire cuire en compote en mélangeant de temps en temps et en écrasant les fruits à la fourchette. Lorsque la compote est bien sèche, la retirer du feu et la laisser tiédir.

     

    Préchauffer le four à 210 °.

     

    sortir les disques de pâte du réfrigérateur et déposer l'un deux sur la tôle du four préalablement tapissée d'une feuille de papier sulfurisé.

     

    Garnir avec la compote à 3 centimètres du bord. À l'aide d'un couteau, faire des fentes de 3 centimètres les unes des autres, en hauteur et en largeur. Procéder de manière à ce que les fentes ne soient pas toutes à la même hauteur sur les lignes verticales. Poser cette abaisse sur la galette en l'étirant très légèrement.

     

    Mouiller le pourtour avec un pinceau et appuyer avec une fourchette pour bien souder tout en guillochant la bordure. Dorer la pâte à l'oeuf battu avec un peu d'eau.

     

    Enfourner à mi-hauteur. Laisser cuire 20 minutes à 210° puis baisser à 180° et poursuivre la cuisson encore 10 minutes.

     

    Déguster tiède avec un cidre brut.  

  • Fraises chaudes aux caramels au beurre salé

    pour 4 personnes:

    10 caramels

    500 g de fraises

    1 verre de lait.

     

    Faire fondre à feu doux les caramels dans le lait. Ajouter les 500 g de fraises préalablement lavées et équeutées.

     

    Laisser cuire pendant quatre minutes en remuant délicatement toujours à feu doux.

     

    Servir dans de jolies coupelles avec un sablé de caen. 

  • Gastronomie Normande: Pommes Flambées au Calvados

    Ingrédients

    Pour 2 personnes

     

    2 Pommes

    2 c à soupe de sucre roux

    2 pincées de cannelle

    1 c à soupe de Calvados Busnel

    1 noisette de beurre salé

    Glace à la vanille

     

    Préparation

     

    Éplucher, évider, couper quartiers les pommes. Dans une poêle faire chauffer le beurre, ajouter les pommes et faire cuire 10 min environ. Quand elles sont tendres, saupoudrer de sucre et de cannelle. Continuer la cuisson 5 min à feu doux. Arroser avec le Calvados, laisser chauffer, flamber en retournant délicatement les pommes pendant le flambage.

    Présenter les pommes à votre convenance avec une boule de glace.

  • Gastronomie Normande: Pièce de Veau de Lait du Perche

    Pièce de veau de lait du Perche tout simplement rôtie en cocotte, crème aux oeufs de poule et quelques têtes d’asperges


    Recette pour 4 personnes 


    POUR LA SAUCE
    • 30 cl de fond blanc de veau
    • 20 cl de crème épaisse
    • 2 jaunes d’oeufs
    • sel poivre
    Réduire la crème avec le fond blanc de veau et réserver

    POUR LA CRÈME AUX OEUFS DE POULE
    • 25 cl de lait
    • 3 jaunes d’oeuf
    • 1 blanc d’oeuf
    • ½ gousse de vanille
    • sel


    > Chauffer le lait avec la gousse de vanille. Laisser infuser 1 heure. Ensuite, retirer la gousse de vanille
    en grattant les grains et ajouter les jaunes d’oeufs puis le blanc, saler et bien mélanger le tout. Cuire dans un moule en silicone style cannelé.


    > Enfourner à 110° au bain marie en vérifiant la cuisson avec la pointe d’un couteau


    POUR LA VIANdE
    • 800 grs de pavé de veau dans le carré
    • un peu de beurre
    • farine
    • huile d’olive
    • 20 asperges vertes ou blanches
    • 10 cl de fond blanc de veau


    > Éplucher les asperges puis les faire sauter dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Saler, poivrer
    et déglacer avec du fond blanc de veau. Cuire et vérifier la cuisson en piquant les asperges.
    > Tailler les pièces de veau ou faites les tailler par votre boucher.
    > Chauffer la cocotte avec un peu d’huile d’olive. Fariner les pièces de veau sans excès puis les
    mettre à cuire. Les colorer des deux cotés puis ajouter la noisette de beurre et cuire doucement rosé.
    > Mettre la sauce à réchauffer puis ajouter les jaunes d’oeuf hors du feu et bien fouetter.
    Redonner une légère ébullition tout en fouettant ce qui va lier la sauce.

     Pour le décor :
    • Julienne de betterave crue et quelques gouttes
    d’huile d’olive

    > Dresser le tout



    Servir avec un vin blanc : Les Arpents du Soleil.

  • Cuisine de Normandie: Oeufs brouillés à la dieppoise

    préparation: 25 minutes

    Cuisson: 18 minutes environ.

     

    Ingrédients pour 4 personnes:

     

    • 8 oeufs

    • 125 g de beurre

    • 1,5 dl de crème fraîche

    • 1 douzaine d'huitres

    • 50 g de queues de crevettes décortiquées

    • 1 cuillerée à soupe rase de farine

    • sel et poivre.

     

    Préparation:

     

    1. Ouvrez les huîtres, recueillez soigneusement leur eau, passez celle-ci dans un linge fin pour éliminer les petits éclats de coquilles, mettez-la dans une casserole; détachez les huîtres de leurs coquilles, mettez-les dans la casserole, posez la sur feu doux, dès que l'ébullition commence, retirez du feu et tenez au chaud.

    2. Prélevez 50 grammes de beurre; coupez-le en morceaux; mettez-le dans une terrine; travaillez-le à la spatule afin de le ramollir; passez les crevettes à la moulinette pour obtenir une purée; mélangez celle-ci au beurre ramolli; ce beurre de crevettes doit être fin et homogène.

    Lire la suite

  • Gastronomie Normande: le Calvados Magloire

  • Cuisine de Normandie: Perdreaux à la Normande

    pour 4 personnes.

     

    Ingrédients:

     

    • 4 perdreaux

    • 4 bardes de lards

    • 500 g de pomme

    • 150 g de beurre

    • 120 g de crème fraîche

    • 1 verre de calvados

    • sel et poivre.

     

    Préparation:

     

    Plumez, videz et bardez les perdreaux, en maintenant la barde avec de la ficelle.

     

    Dans une cocotte en fonte, mettez la moitié du beurre, lorsqu'il est bien chaud, faites dorer de toutes parts les oiseaux, salez et poivrez.

     

    Épluchez les pommes, coupez-les en tranchez assez fines et mettez-les à cuire dans une poêle avec l'autre moitié du beurre pendant 5 minutes.

     

    Disposez-les dans la cocotte et faites cuire à feu moyen une vingtaine de minutes.

     

    Versez alors la crème fraîche et le calvados. Laissez réchauffer à feu très doux avant de mettre dans le plat de service bien chaud.

     

    Servez très rapidement.