Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bonjour! »

C'est un souhait. Que la journée soit bonne!  

 

Mais peut-être le lances-tu ce « bonjour!», sans que celui ou celle à quit tu t'adresses sache que tu l'as identifié(e)?

 

Or souviens-t-en, chacun a besoin de se savoir connu, reconnu et aimé. C'est un hommage rendu à la personne, un premier geste de communication. Je vous salue, et je sais qui vous êtes, vous Monsieur, Madame ou Mademoiselles etc...

 

Ou je vous salue sans savoir qui vous êtes mais je reconnais en vous un homme ou une femme ou une jeune fille ou un jeune homme pas un zombie. Bref, je vous marque de l'intérêt.

 

Au contraire, lancé indifféremment, un bonjour laisse indifférent.

 

Et si je dois m'adresser à plusieurs, me diras-tu? Comment faire? Haro! Sur le soviétique « bonjour à tous » si prisé par les médias. Mais la massification est leur affaire pas la tienne. Toi, c'est en les distinguant que tu unis ceux qui t'écoutent.

 

N'attends donc rien d'un « bonjour » sans cible, c'est un bonjour insensible.

Les commentaires sont fermés.