Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eure - Page 5

  • Paysage de Normandie: Eglise Saint-Pierre de Martainville-en-Lieuvin

    L'église de Martainville est précédée d'une tour carrée, elle est de plan cruciforme. La nef est de style Roman. Elle a conservé au sud de larges contreforts plats.

     

    Son mur septentrionnal a été complètement reconstruit en 1546. c'est de cette époque que l'on a édifié le croisillon nord et la partie basse de la tour percée d'un portail en anse-de-panier avec accolade et de pilastres de style Renaissance.

     

    Les fenêtres du nord de la nef sont en tiers-point à arc trilobé ou à meneaux. Le croisillon méridional et les ouvertures en briques de la nef sud datent de la fin du XVIII ème siècle.

     

    Le choeur est une construction en briques et pierres percée de fenêtres en plein cintre a été terminé en 1786. Les sablières ornées de médaillons encadrant les bustes de style Renaissance.

     

    On peut voir des frangments de verrières polychromes datant du XVI ème siècle.

  • Paysages de Normandie: l'église de Fortmoville

    97947272.jpg

    L'église de Fortmoville est une construction des XIVème et XV ème siècles. Elle est dédiée à Saint Jean-Baptiste.

     

    Elle est composée d'une nef, d'un choeur à chevet à trois pans déviant légèrement vers le sud et d'une tour carrée placée au sud-est de la nef.

     

    La tour est la partie la plus ancienne de l'édifice, elle est édifiée en silex et moellons avec contreforts et glacis saillants de pierres; elle se divise en trois étages: l'étage supérieur est percé sur chaque face d'une baie rectangulaire biseautée et surmontée d'un toit en bâtière parallèle à l'axe de l'église.

     

    La nef et l'arc triomphal en tiers-point appartiennent au XIV ème siècle; la nef est construite en blocage et épaulé par des contreforts en travertin et percée au nord par trois fenêtres en tiers-point.

     

    Les ouvertures en anse de panier au sud datent du XVII ème siècle.

     

    Le choeur offre cette particularité d'avoir la partie supérieure de ses murs construite en pierres et silex. Il est éclairé par sept larges baies en tiers-point. Un glacis régnant au bas des fenêtres contourne entièrement le choeur.

     

    Le portail principal en plein-cintre et à deux rangées de claveaux est précédé d'un porche en charpente dont le soubassement présente une alternance de silex taillés et de pierres.

     

    On peut voir des fragments de vitraux polychromes et de grisailles datant du XVI ème siècle. Belle contre-table qui date du début du XVII ème siècle.

  • Rando du 15 août près de Vernon

  • rando à Damville le 13 août 2011

  • Paysage de Normandie: Eglise Saint Jean-Baptiste de Boulleville

    L'église se compose d'une nef surmontée à sa partie occidentale d'une tour carrée qui fait à-demi saillie en avant de la nef et d'un choeur rectangulaire en retrait.  

     

    Le choeur remonte au début du XIII ème siècle; il est construit en moellons et épaulé par des contreforts de pierre blanche à un seul glacis; il a conservé au sud une petite lancette très ébrasée, une porte latérale en plein cintre et une piscine décorée d'un tore trilobé.

     

    La muraille septentrionale de la nef a été reconstruite au XVI ème siècle; elle est en silex et pierres.

     

    C'est du XVI ème siècle, que datent les six fenêtres carrées et biseautées qui sont percées de ce côté de l'église ainsi que dans la muraille méridionale du choeur.

     

    Le mur sud de la nef est percé de trois fenêtres en cintre aplati qui remonte au XVII ème siècle.

     

    La muraille occidentale est en briques et la petite tour carrée de briques surmontée d'un clocher carré en charpente et d'une flèche en forme de cloche datent de 1774 et donc du XVIII ème siècle.

  • Paysage de Normandie: Eglise Saint-Mélain de Berville-sur-Mer

    L'église de Berville est un édifice composé de deux corps rectangulaire inégaux; ses murs sont en blocage de silex, les contrefort, les baies et les corniches sont en pierre de taille.

     

    Le choeur a été bâti vers le milieu du XIII ème siècle, et il est divisé en trois travées percées de quatre baies en tiers-point décorées extérieurement et intérieurement d'un tore et subdivisées en deux lancettes surmontées d'un trèfle ou d'un quatre-feuilles; au XV ème siècle deux contreforts d'angle ont été ajoutés au chevet.

     

    Les trois travées sont vôutées sur croisées d'ogives retombant sur des faisceaux de colonnettes dont les chapiteaux à tailloir ciruclaire et décoration de feuillage délicatement traitée attestent le XIII ème siècle Normand.

     

    La nef, édifiée au début du XIV ème siècle comprend cinq travées éclairées au sud par quatre baies en tiers-point à un ou deux meneaux dont le remplage présente des types assez variés et notamment des arcs entrecroisées. La nef possède encore les faisceaux de colonnettes destinés à porter les nervures des voûtes remplacées aujourd'hui par un berceau de charpente.

     

    Un portail en tiers-point à double rangée de claveaux ornés de deux tores s'ouvre à l'extrémité occidentale du mur sud de la nef.

     

    La tour carrée qui précède la nef a été contruite en 1856 dans le style Néo-Gothique.

  • Paysages de Normandie: Eglise Saint-Hélier de Beuzeville

    L'église de Beuzeville est une vaste construction rectangulaire composée d'une nef à deux bas-côtés et d'un choeur pourvu de deux chapelles latérales.

     

    Le bas-côté méridional de la nef a été édifié dans le second quart du XVI ème siècle; celui du nord a été construit dans le même style mai en 1860.

     

    La large chapelle septentrionale est une construction du XVIII ème siècle.

     

    De l'édifice primitif élevé au XIII ème siècle, il ne reste que le portail occidental de la nef dont la porte en tiers-point décorée de tores est cantonnée de quatre contreforts à plusieurs glacis, quelques autres contreforts et les fenêtres du chevet sont visibles.

     

    Les voûtes sur croisées d'ogives aux nervures prismatiques et clées ornées portées sur des doubleaux en tiers-point qui divisent le bas-côté méridional de la nef en quatre travées et le bas-côté du choeur en trois travées reposent sur des piliers monocylindriques à chapiteaux frisés et, pour la retombée des nervures qui réunissent les arcades en tiers-point sur culot.

     

    Les voûtes du côté septentrional sont en briques et ont été édifiées en 1860.

     

    La tour en pierre de taille sans contreforts qui s'élève à l'extrémité occidentale du choeur est une construction carrée du XVIII ème siècle, divisée par des moulures horizontales en étages et ornée seulement de chaînes de pierre saillantes aux angles et sur chaque face d'une grande arcature en plein cintre.

     

    Clocher carré à flèche octogonale en charpente avec cloche datant de 1779.

     

    Au XIX ème siècle, on a muni les baies de remplages de style Gothique Flamboyant, décoré de crochets les rampants du pignon occidental, élevé une balustrade au-dessus des murs des bas-côtés et surmonté les contreforts de clochetons et de gargouilles.

     

    Les vitraux sont de François Decorchemont.

     

    Dans le cintre du chevet, une attanche fresque représentant « La Pentecôte » peinte par Jacques Berland, ancien pensionnaire de la Casa Velasquez.

     

    Deux toiles de Marcel Roche: l'une représentant « L'ascenion du Seigneur » et l'autre « Le Crucifix à la Miche de Pain »

     

    Les fonts baptismaux sont la réplique de ceux de Domrémy. Ils ont été exécuté ainsi que le Maître-Autel par Messieurs Boudard et Marcault, artisans locaux.

     

    L'autel de la Sainte vierge édifié par le Chanoine Fossey est orné de très beaux bronzes représentant l'Annonciation, La Nativité et le Couronnement de Marie.

     

    Les bas-reliefs sculptés par Monsieur Huchon représentent « La Création d'Adam et Eve » et « La Chute Originelle »

     

  • Paysage de Normandie: Abbaye du Breuil-Benoit

    située sur la commune de Marcilly-sur-Eure

     

    L'abbaye de l'ordre cistercien du Breuil fut fondée en 1137 par des moines venus de l'Abbaye des Vaux de Cernay. Ce sont les moines du Breuil qui fondèrent plus tard la Grande Trappe.

     

    L'église abbatiale date de la fin du XII ème siècle et du début du XIII ème siècle.

     

    En plan, elle comprenait une nef avec bas-côtés couverte d'ogives sur plan barlong; un transept, un choeur d'une seule travée terminée par une abside à chapelles rayonnantes.

     

    La façade occidentale est décorée dans le style Renaissance.

     

    Pour en savoir plus sur l'histoire de l'abbaye du Breuil-Benoit: voici le site des Abbayes et sites Cisterciens d'Europe

  • Paysage de Normandie: Manoir du Bus (Bus-Saint-Remy)

    Le manoir de Bus date du XVI ème siècle, il se compose d'un corps de logis rectangulaire avec tourelle d'angle en encorbellement.

     

    La façade est rythmée de bandes à ressauts décorées de losanges et de médaillons. Un fronton orne la porte principale.

     

    La porte de la cave est surmontée d'un bas-relief représentant un homme tendant un broc.

  • Ville de Normandie: Broglie

    L'Eglise: construite en grison date du XII ème siècle, avec des adjonctions datant du XVI ème siècle. Elle comptrend une nef avec bas-côtés se continuant autour de l'abside sans l'interruption d'un transept.

     

    La partie orientale et la nef sont de style Roman. Les bas-côtés sont du XVI ème siècle.

     

    La façade principale, épaulée de deux contreforts, est surmontée d'un pignon décoré d'une arcature de style Roman à arcs entrecroisés. Un haut mur ajouté au XVI ème siècle, la flanque au sud et vient buter contre une tourelle d'angle.

     

    À l'interieur: tableau de Georges de La Tour représentant « Saint Sébastien pleuré par Sainte Irène» provenant de l'église de Bois-Anzeray.

     

    Le château en brique et pierre datant du XVII ème siècle a été remaniée au XIX ème siècle.