Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

calvados - Page 5

  • Village de Normandie: Gouvix dans le Calvados

     

    Eglise Notre-Dame: Pierres tombales de Robert d'Urville, mort en 1300 et d'Aelis de Falaise, morte en 1325. Elles proviennent de la chapelle du Manoir d'Urville qui a été détruit.

     

    Château d'Outrelaise: Château acquis en 1569 par Gaspard Le Marchant, avocat général à la cour des Aides du Parlement de Normandie, qui est mort en 1621.

    Du château antérieur restent des dépendances de la fin du XVI ème siècles et le grand colombier.

    Des constructions réalisées pour Le Marchant: Le corps de logis date de la fin du XVI ème siècle, la grande aile sur l'arrière du corps de logis et le pavillon d'entrée datent du début du XVII ème siècle.

    Le pavillon d'entrée est orné de statues de Vertumne, de Pomone, de la représentation de la Justice et il y a aussi l'inscription « Qui veut se tenir à son aise ne doit pas sortir outre Laize ».

     

    Après 1755, Marie-Thérèse Le Petit d'Aveine, veuve du Marquis de Chambors, fait abattre une grande partie des dépendances. Elle fait construire une aile basse dans le prolongement du corps de logis, elle fait aménager des appartements dans la galerie de l'aile, elle fait construire le Grand Escalier avec la rampe en fer forgé signé « Roche M.F » et qui est datée 1780.

     

    Les avant-corps ç colonnes jumelées du corps de logis ont été ajoutés à la fin du XIX ème siècle.

  • Château de Grandchamp-le-Château dans le Calvados

    Le logis est formé d'un gros pavillon cantonné sur l'arrière de deux tours d'angle carrées, couverte d'un toit à l'impériale et d'un longue aile.

     

    Le pavillon en pans de bois a des poteaux montant de fond en comble qui datent la construction d'avant la fin du Haut Moyen-Âge.

     

    Ce pavillon a été modernisé à la fin du XVI ème siècle, c'est de cette époque qu'on l' a couvert d'un toit en pavillon et qu'on a ajouté les deux tours pour en améliorer le confort. L'une contient un escalier et l'autre une petite pièce s'ouvrant sur la grande pièce du pavillon.

     

    L'aile en brique et pierre date de la seconde moitié du XVII ème siècle et pourrait être que la partie exécutée d'un grand projet tendant à doter le château d'un nouveau corps de logis dans l'axe du portail donnant accès à la cour avec aile en retour à droite.

     

    Les transformations peuvent être attribuées à la famille Le Prévost, propriétaire de Grandchamp depuis le début du XVI ème siècle. Et c'est probablement Nicolas II Le Prévost, avocat à la cour des Aides du Parlement de Normandie, qui a fait effectuer les modernisation du pavillon.

     

    Et concernant le grand projet qui n'a jamais été terminer c'est l'oeuvre de Richard-Tanneguy Le Prévost, marquis de Saint-Julien et lieutenant du roi pour le gouvernement de Normandie.

  • Visite historique de Houlgate

    Station balnéaire créée par une société civile immobilières fondée en 1858 par Albin Vergnolle, par le député Amédée Renée et par l'architecte Jacques Baumier, qui donne le premier plan d'urbanisme.

     

    Dernière phase du développement entre 1895 et 1914. C'est un des plus remarquables ensembles de Normandie pour l'architecture balnéaire.

     

    Avenue Foucher de Careil: Château Foucher de Careil, construit en 1863 pour Louis-Alex Foucher de Careil dans le style Louis XIII. À l'entrée, le chalet normand a été construit par Baumier fils et Auguste Nicolas pour Foucher de Careil fils.

     

    Rue de Caumont: Villa construit en 1866 par l'architecte parisien Gabriel Davioud. Un article la concernant a été publié dans « Habitations Modernes » de Viollet le Duc (1874-1877)

     

    Route de la Vallée: La villa Madeleine qui a porté aussi le nom de Villa Stéphanie, elle a été construite en 1874 par William Bouwens van Der Boijen pour Jean-Jacques Kann. Manoir de Beuzeval construit en 1865 dans le style Tudor par Michel Pelfresne pour Victor Lecesne, armateur havrais.


     

    Chemin de la Cascade: Le Moulin Landry, manoir de style Néo-Normand construit en 1851 pour Jacques Landry. Il a été remanié et complété en 1894.

     

     

    Impasse de la Passerelle: Villa Les Haies construite en 1886 par Jacques Baumier pour Albert Février.

     

    Rue des Bains: Villa Loisel construite en 1863 par Jacques Baumier pour Jules-Achille Loisel. Elle est de style Italien. Le chalet « Le Carillon » construit en 1886 par Jacques Baumier pour l'entrepreneur parisien, Eugène Brodu.

     

     

    Avenue de Sporting: Villa Le Castel construite avant 1890 par Edouard Papinot pour l'avocat Vaussin dans le style Normand.

     

     

    Rue Jean Vasnier: Villa La Chapelle construite en 1890 en remployant l'église d'Houlgate construite en 1880 par Jacques Baumier.

     

    Rue Henri Jouvet: Villa Le Clos des Rosiers construite en 1880 par Jacques Baumier pour le sénateur Henri Bourdon.

     

     

    Rue du Pré Landry: Chalet « Le Bois Nicole » construit entre 1861 et 1864 par et pour Jacques Baumier.

  • Tradition de Normandie: La Saint Marcou le 1er mai

    Le célèbre Saint Marcou était normand de naissance puisque né à Bayeux, il a exerçé son apostolat dans le diocèse de Coutances.  

     

    Mais là n'était pas la véritable vocation de Saint Marcou qui voulant vivre en ermite, obtint de Childebert Ier, la terre de Nanteuil, où il y fonda une abbaye qu'il dirigea.

     

    Que la spécialité du Saint ait pour origine un calembour. En effet Saint Marcou était invoqué pour guérir les écrouelles mal dont la principale manifestation se localisait au niveau du cou ou des glandes du cou. Marcou, mal au cou.

     

    L'analogie du nom du saint et du mal n'était pas loins pour qu'on appelât les écrouelles: le mal de Saint Marcou.

     

    Dans les villes normandes, la fête de Saint Marcou était souvent repoussées. Ainsi à Coutances, il était fêté le 11 mai et à Bayeux c'était le 13 mai.

     

    Il y avait un pèlerinage de Saint Marcou à Rully. On se rendait en procession à la fontaine Saint Marcou, située dans le domaine de Marcou où s'élevait le fameux chêne ancestral dit la grande souche de Marcou. Les malades faisaient leurs ablutions chaque année. L'usage disparut le jou où l'on abbait la souche.

  • Château d'Esquay-sur-Seulles dans le Calvados

    Construit au début du XVII ème siècle pour la famille de Pierrepont. Développement exceptionnel des avant-cour et de la cour sur le même axe.  

     

    Perron en fer à cheval.

     

    Le décor de la grande salle date du deuxième quart du XVII ème siècle, il a été réalisé pour Pierre de Pierrepont et Jeanne de La Servaissière qui s'étaient mariés en 1626. Le plafon et les cheminées sont peints.

  • Cuisine de Normandie: Le Toast de camembert

    Ingrédient pour 4 personnes

     

    • ½ camembert

    • 4 tranches de pain de mie

    • salade verte et vinaigrette

     

    Tailler des tranches dans le camembert, les parer de la taille su toast,

    les étaler sur ce toast.

     

    Faire gratiner ces toasts à four très chaud ou au grill, et servir sur une assiette accompagné d'une salade verte.

  • Basilique Notre-Dame de la Délivrande à Douvre (calvados)

    Cette basilique a été construite entre 1855 et 1878 par Jacques-Eugène Barthélemy dans le style Gothique.

     

    Statutaire: Vierge Noire datant de 1580 remplaçant une autre Vierge Noire détruite en 1561 par les Protestants. Statues de Sainte Anne et de Saint Joseph datant de la première moitié du XVIII ème siècle.

     

  • Visite historique de Dives sur Mer

    Pors-Divae ou Pons Divae sous les celto-romains. En 1066, le duc Guillaume II de Normandie, y embarque avec son armée pour aller chercher la couronne d'Angeleterre qui lui était promise.

     

    Eglise Notre-Dame: Rebâtie en 1067 grâce à un financement du duc Guillaume II de Normandie, elle est donnée à l'Abbaye de Troarn.

    Cette église doit sa complexité au fait qu'elle devait être à la fois l'église paroissiale et église prieuriale.  

    La croisée du transept remonte au XI ème siècle, par contre la voûte date du XIX ème siècle. Les parties basses de la tour de croisée sont terminées au XIV ème siècle. Le choeur aussi date du XIV ème siècle. La nef est de style Gothique Flamboyant et elle est à trois vaisseaux dont les collatéraux sont presque aussi hauts que le vaisseau central. La nef s'achève par la disposition de tribunes béantes.

    La façade date du XVII ème siècle et respecte le style Gothique Flamboyant. Dans le mur droit du choeur, un hagioscope permet de voir le Maître-Autel sans entrer dans l'église.

     

    Halle: elle est en bois et date du XIV ème siècle mais remaniée au XVI ème siècle

     

    Hôtellerie: Relais de poste entre Caen et Rouen, construit au XVI ème siècle en pan de bois. Transformé en hôtel à la fin du XIX ème siècle.

    La villa « Les Bossettes »: Villa de style Balnéaire le plus débridé, construite entre 1903 et 1908 par Jacques Baumier et Georges Pichereau pour le joaillier Rutämbur.

  • Village de Normandie: Cambremer

    Manoir de Cantepie: sur la route entre La Boissière et Notre-Dame d'Estrées au lieu-dit Le Cadran, tourner à gauche.

    Construit en pan de bois en 1610, agrandi en 1729 et encore agrandi à partir de 1860 pour Monsieur Swann, ami de Proust qui lui a emprunté son nom. Peinture murale de Geo Lefevre datant de 1901-1902.

     

     

    Manoir du Bais: Sur la plateforme fossoyé d'un ancien château, logis construit en pan de bois dans la seconde moitié du XV ème siècle pour Jean Le Gouez, très remanié au XVIII ème siècle. Colombier en pan de bois datant du XVI ème siècle, transformé en logement au XVIII ème siècle.

    Châtelet en damier brique et pierre bâtie dans la seconde moitié du XVI ème siècle pour François de Malfillastre qui épousait Jeanne Le Gouez en 1560.

     

  • Calvados: Visites guidées noctures du manoir d'Argouges

    Tous les lundis soirs à 21h jusqu'au 14 novembre 2011, sur rendez-vous uniquement, le Manoir d'Argouges vous propose une visite-cocktail nocturne avec illuminations (sauf 1ère quinzaine de juillet). Réservation obligatoire. 


    Tarif enfant : A partir de 4 euros 
    Réduction-âge maxi. : 10 ans
    Tarif de base : Jusqu'à 12 euros

    contact
    VAUX-SUR-AURE
    Tél : 02 31 51 77 61 / 06 63 29 78 14
    Mail : levasseurbertrand@orange.fr