Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tradition de Normandie: Avec les pèlerins d'Acquigny

 

 

La coutume à laquelle se livraient les pèlerins d'Acquigny et d'Heudreville-sur-Eure à la Croix de Saint Mauxe et de Saint Vénérand (Fête de Saint Mauxe, le 25 mai) ne manquait pas de pittoresque: arrivés sur le lieu de leur pèlerinage, ils ramassaient un petit caillou plat et rouge comme il s'en trouve dans les alluvions de l'Eure et se le fixaient au front.

 

Le caillou devait tenir tout seul sur le front du pèlerin pendant qu'il passait à genoux sous l'autel et faisait le tour de la croix. Si le caillou ne tombait pas, il avait toutes ses chances d'obtenir des deux saints les grâces qu'il avait implorées.

 

Les marchands ambulants profitaient de ce pèlerinage pour vendre aux abords de la prairie des objets pieux et les fameuses Cernouettes qui sont des galettes locales.

Les commentaires sont fermés.