Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ville de Normandie:Rouen « la ville aux cent clochers »


Centre économique et culturel traversé par la Seine, Rouen prospère et demeure une ville dynamique, animée et attrayante. La métropole concentre un nombre important d'activités et de hautes fonctions administratives , économiques et politiques. Elle possède de nombreuses industries ainsi qu'un port international axé sur le commerce agricole qui lui confère une notoriété mondiale.

 

Riche d'un passé médiéval, la ville porte de nombreux attraits bien distincts. Touristes préférez une visite en juin, octobre ou décembre, lors d'une de ses nombreuses fêtes annuelles

 

Les fêtes Jeanne d'Arc au mois de juin plonge la ville dans une ambiance médiévale. Autres animations curieuses:

  • la grande braderie aussi en juin

  • la fête du Ventre dont le thème est la gastronomie normande en octobre.

  • Le marché de Noël en décembre.

  • Le marché des antiquaires « Art d'exception »

 

Envahi maintes fois au Moyen Âge par les Scandinaves, puis assaillie par les Français recèle en son centre historique de véritables trésors d'architecture.

 

Empreints d'inspiration gothique, décorés de rosaces, de pinacles à crochets, d'arcs en accolades, ornés de gargouilles et de statues, les bâtiments historiques sont nombreux:

 

  • la cathédrale Notre-Dame

  • L'impressionnante abbatiale Saint-Ouen

  • L'église Saint-Maclou

  • Le palais de Justice.

  • Le Gros Horloge, symbole des libertés communales et emblème de la ville est un pavillon du style Renaissance en forme d'arche sur lequel un cadran orné de moutons indique l'heure et les phases de la lunes.

  • Les moulins le long du Robec et le patrimoine industriel illustrent le long passé textile de la ville dont le mouton est resté le symbole.

 

Rouen est aussi la ville où se déroula le procès de Jeanne et où celle-ci fut brûlée vive en mai 1431. En passant par l'église Sainte Jeanne d'Arc, la place du vieux marché et la Tour Jeanne d'Arc, un parcours thématique vous fera revivre un pan d'histoire de la célèbre et sanglante guerre de Cent Ans.

 

Pour les curieux de visites insolites et étranges, ne manquez par l'aître Saint-Maclou dont le cimetière abrite les trois quarts des habitants de la ville victimes de la Peste. Les galeries ornées d'ossements et objets mortuaires qui en font le tour abritent aujourd'hui l'école des Beaux-Arts.

Les commentaires sont fermés.