Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Culture de Normandie: Amour de la Normandie par Olivier Hébert



par Olivier Hébert

Amour Normand
je t'aime mon pays!
et toute ta nature,
ruisselante de pluie,
le sang de ta verdure.

que j'aime tes couleurs,
quand l'automne t'habille,
je savoure ces heures,
ma belle normandie.

le bocage tes pommiers,
où la beauté s'endort,
sur l'herbe de tes prés,
l'écrin de tes trésors.

et tous ces beaux villages,
d'où la plaine s'élance,
qui traversent les âges,
de récoltes, en semences.

ces chemins de campagnes,
bordés de haies d'épines,
qui voient passer les âmes,
les mains qui te dessinent.

je t'aime Normandie!
de légendes, en histoires,
que content les amis,
a la flambée le soir.

de cherbourg à fécamp,
tes plages, tes falaises,
comme les conquérants,
j'ai embrassé ta glaise.

de la côte au véxin,
vikings, et bâtisseurs,
ont brigué en ton sein,
l'éclat de la grandeur.

ils t'ont aimé aussi,
et toute ta nature,
ils dorment sous la pluie,
au coeur de ta verdure.

tes moissons sont finies,
les feuilles qui s'envolent,
te couvrent de tapis,
composés par éole.

le vent qui vient du nord,
en poussant les nuages,
joue pour toi les accords,
d'un concerto sauvage.

les couleurs que dieu,
donne à ce pays,
illuminent tous ceux,
qui l'aiment en poésie!

Commentaires

  • bonjour, je suis Heureux de voir que vous avez corrigé en associant mon nom à mon texte merci ! je n'en demande pas plus, je suis effectivement un amoureux de la Normandie votre site est très bien fait et instructif, plusieurs de vos sujets ont eveillé en moi bien des souvenirs, notamment ceux sur les vielles pierres du chateaux de Fontaine HENRY Où j'ai vécu les premières années de ma vie, merci encore! je suis l'auteur de plusieurs textes sur divers sujets, je m'exprime le plus souvent sur site toutelapoésie.com et je serai heureux de participer a l'illustration de votre blog si toutefois vous avez besoin d'une plume supplementaire cordialement HEBERT OLIVIER .

Les commentaires sont fermés.